Opinion de gauche

La députée de Saône et Loire, Cécile Untermaier, s'indigne de "l'image désastreuse des élus en général" après la polémique Fillon

Photo info-chalon.com

 

Communiqué de Cécile UNTERMAIER :

 

« Je constate jour après jour sur le terrain que les citoyens n’en peuvent plus d’entendre parler à longueur de temps du maintien de tel ou telle candidat-e à la présidentielle malgré les affaires pour des motifs exécrables, ou de la non candidature de tel autre.... Au-delà du fait majeur d'empêcher la tenue d’un débat politique utile au pays, ils donnent une image désastreuse des élus en général avec les conséquences funestes que l'on sait.

Parlons des jeunes et des moins jeunes en recherche d'emploi,  des petites retraites, des déserts médicaux, de l’éducation, des institutions, de la culture, de l'environnement, des difficultés de la vie au quotidien et des espérances qui peuvent être les nôtres si nous nous mobilisons pour le meilleur.

Le seul intérêt de cette pagaille généralisée est de montrer à quel point notre système est à bout de souffle et que pour le changer, il faut sans attendre imposer des règles éthiques et équitables qui passent par la transparence et la déontologie.

Exaspérée comme vous par cette situation, je réaffirme l’importance, dès 2017, du mandat unique pour les parlementaires et l’interdiction ferme de tout cumul d’indemnités, l’exercice obligatoire d’une profession avant de pouvoir candidater à la fonction de parlementaire, un régime de retraite des députés et des sénateurs aligné sur le régime général, un casier vierge exigé pour tout candidat à une élection...

Oui, la France a définitivement changé de visage : ce qu’elle admettait au XXe siècle, elle ne le tolère plus au XXIe et il appartient aux élus d’organiser sur ces saines bases le débat politique auquel les citoyens ont droit, qui plus est  à moins de deux mois de l’élection présidentielle. »

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche