Opinion de gauche

Claudette Brunet Lechenault : « je voterai Rémy Rebeyrotte ».

Au premier tour j’ai soutenu sans réserve Philippe Baumel : je regrette que son travail sur le terrain, son écoute et sa disponibilité pour les projets des communes et des associations n’aient pas été davantage reconnus.

Plombé par le score de B Hamon aux présidentielles, il a opéré une remontée très significative…mais insuffisante en raison des divisions de la Gauche qui, cette fois-ci, s’est montrée irresponsable. Sans cette division Philippe Baumel serait au deuxième tour et aurait de sérieuses chances de l’emporter  face au candidat des Républicains.

Au second tour, pour moi le choix est clair :

-Rémy Rebeyrotte connaît bien les rouages de l’Assemblée Nationale pour y avoir été assistant parlementaire. Cette expérience-là est précieuse pour qui veut peser dans un groupe La République En Marche qui s’annonce important.

-Par ailleurs entre un candidat sans expérience soutenu par les conservateurs et Rémy Rebeyrotte qui connaît bien le territoire et le fonctionnement des collectivités locales dans lesquelles il a acquis ses compétences au fil des années : je choisis Rémy Rebeyrotte.

Il y aura suffisamment de « bleus » inexpérimentés dans la nouvelle assemblée pour qu’on évite d’en élire un dans notre circonscription.

-Enfin mon soutien est cohérent avec celui du Parti Radical de Gauche auquel j’appartiens :

Nous avons deux ministres au gouvernement et, tout en conservant notre identité, nous nous associons à la Majorité Présidentielle.

Nous sommes contre tous les conservatismes économiques et sociétaux que représente la Droite traditionnelle.

Nous partageons avec La République En Marche la volonté de faire réussir notre pays et son engagement européen.

Rémy Rebeyrotte a cette même volonté : je voterai pour lui.

 

Claudette Brunet Lechenault

Conseillère départementale Radicale de Gauche- Canton de Chagny.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche