Opinion de gauche

LEGISLATIVES (5e circonscription de Saône et Loire) - Pas de consigne de vote pour France Insoumise

La France Insoumise remercie toutes les électrices et les électeurs de la 5ème circonscription de Saône et Loire qui, par leurs suffrages, ont porté leur confiance sur nos candidats.
La France Insoumise remercie également le Parti Ouvrier Indépendant de son soutien sans faille lors de cette campagne.
Nous regrettons que le PCF, qui a choisi le chemin de la division, et qui en paye lourdement le prix, s'écroule complètement (2,46%) avec pour conséquence, de nous faire passer juste derrière le FN. Par contre nous félicitons nos amis communistes de la deuxième circonscription, pour leur résultat obtenu dans le cadre de l'unité et du soutien de la France Insoumise sans aucune contrepartie.
Il y a 18 mois, la France Insoumise n'existait pas. Le premier tour des élections législatives s'est donc clos sur un score très honorable d'Eric RIBOULET, avec 11,42 % des suffrages exprimés.
La trop longue période électorale et le matraquage médiatique national en faveur de La République En Marche ont favorisé la démobilisation et l'abstention qui sont les grands vainqueurs de ce premier tour.
Les règles électorales conduisent à ce que 2 candidats, sur notre circonscription, ont pu se maintenir. Monsieur Gauvain pour LREM et Monsieur Platret pour LR. Deux candidats de droite ayant pour point commun la vision d'une société néo-libérale où le code du travail et les conventions collectives seraient remisés au musée des conquêtes sociales disparues. D'une Société où le tout sécuritaire l'emporte sur les libertés individuelles et collectives. D'une Société où le profit et l'enrichissement d'une classe dominante deviennent les seules règles, au détriment des autres humains et de la sauvegarde de la planète toute entière. Aucune place à l'écologie n'est à attendre de ces personnes.
Fidèle à sa démarche démocratique, engagée dès la création du mouvement, la France Insoumise a consulté ses adhérents et soutiens à l’issue du premier tour. Le résultat de cette consultation est que 63% des personnes se prononcent pour un vote blanc ou nul, 37% se prononcent pour l'abstention.
Aucune voix ne s'est exprimée en faveur d'un des deux finalistes.
Il ne sera pas donné de consigne de vote. Les électrices et les électeurs de la France Insoumise sont bien assez responsables et lucides pour savoir ce qu'ils ont à faire.
Malgré le fait que le Président de la République obtiendra la majorité à l'Assemblée Nationale, celle-ci ne sera le fruit que d'une petite minorité de français.
Cette situation ne manquera pas de ne rendre que plus criant le manque de crédibilité d'un système qui s'est retrouvé au pouvoir par la manipulation de l'opinion publique et le taux record d'abstention.
Les prochains rendez-vous démocratiques seront lors des mobilisations à venir pour la défense du Code du Travail et des libertés individuelles et collectives, notamment contre l'inscription du régime de l'état d'urgence dans le droit commun, alors qu'elle ne devait être qu'une mesure exceptionnelle.
Parce que la Vème République est obsolète, et que nous refusons qu'une poignée de nantis continuent de décider dans le confort de leurs bureaux du devenir de nos familles, de nos régions, de nos enfants.
Parce que la devise de la Patrie, LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE, n'est pas qu'une inscription au fronton des mairies.
La France Insoumise, première force d'opposition au gouvernement, sera au rendez-vous avec toutes celles et tous ceux qui vont devoir se mobiliser.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche