Opinion de gauche

"Réforme des APL : les plus pauvres vont payer pour les plus riches" pour les communistes chalonnais.

Dans une France qui comptait officiellement 8,8 millions de pauvres en 2015, le montant global de l’APL est de 18 milliards d’euros pour l’année 2017. Sans cette aide mensuelle qui permet aux ménages à faibles revenus d’accéder à un logement et de payer vaille que vaille le loyer, nous aurions des millions de gens à la rue.

La décision du Gouvernement de baisser de 60 € par an les Allocations Personnalisées pour le Logement (APL) à 6.5 millions d’allocataires dès la rentrée de septembre est une très mauvaise nouvelle pour les classes populaires.

Cette décision va percuter directement les familles les plus populaires et les étudiants. Tandis que l’Imposition sur la fortune va être revue à la baisse, la baisse des APL symbolise la pingrerie de ce gouvernement à l’égard des couches populaires et moyennes. Les mesures d’austérité vont continuer à peser sur le quotidien, contrairement aux affirmations du pouvoir. Il fait mine de donner d’une main et reprend de l’autre tandis qu’il s’attaque à la philosophie et aux fondements de la protection sociale dans notre pays. Sa politique va accroître les inégalités et servir les appétits de la finance. La baisse des APL s’inscrit dans ce cadre, elle est révoltante. Nous ne l’acceptons pas.

Le Pcf entend faire reculer le gouvernement sur ce point ! Nous invitons toutes les associations et autres acteurs à nous contacter afin de nous rassembler. 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche