Opinion de gauche

A Montceau les Mines, les élus de gauche dénoncent la minimisation des incendies volontaires de la part de la municipalité

Communiqué des élus de la Gauche Rassemblée.

Nous avons tous été touchés, choqués et inquiets face à la série d’incendies volontaires de ces dernières semaines. Nous pensons tout d’abord et bien évidemment aux victimes de ces actes qui non seulement en subissent la violence mais se retrouvent aussi et malheureusement souvent en difficulté par la perte d’un véhicule ou la nécessité d’un relogement d’urgence.

Nous tenons à remercier les services d’incendie pour la rapidité et l’efficacité de leurs interventions, ainsi que les forces de police pour les résultats obtenus dans l’interpellation des auteurs de ces incendies.

Nous sommes par contre surpris par les propos tenus en conférence de presse par Mme Jarrot et M. Gronfier minimisant la portée de ces actes. Pour nous, comme pour l’ensemble des montcelliens, cela ne relève pas de « l’incivilité », mais du crime. Il est du devoir des élus de rappeler la réalité ainsi que les conséquences dramatiques qu’ils peuvent engendrer. La destruction volontaire de biens par incendie est punie de 10 ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amendes. Et nous espérons que la justice saura faire preuve de fermeté face à ces actes qui touchent souvent les plus modestes d’entre nous.

Sans négliger leur importance, ce ne sont ni le dispositif des voisins vigilants, ni la procédure de rappel à l’ordre, ni quelques caméras de vidéo-surveillance, ni les moyens supplémentaires de la police municipale, … qui permettront de mettre fin à ces actes, commis pour la plupart de nuit. Pour notre groupe, il est important de rappeler la responsabilité régalienne de l’Etat dans l’assurance de la sécurité de nos concitoyens.

C’est pourquoi, nous demandons à Mme le Maire de solliciter d’urgence des moyens supplémentaires auprès du ministère de l’intérieur permettant aux forces de notre zone de police, vaste de plus de 116 km², de faire face à cette situation inquiétante.

Enfin, il y a urgence à remettre en place de réels dispositifs de prévention de la délinquance à travers le CLSPD, regroupant l’ensemble des acteurs : police nationale, police municipale, les services municipaux concernés, l’éducation nationale et services spécialisés de prévention. La sécurité des montcelliens doit être une priorité, il faut sur ce sujet aussi, Mme le Maire, passer du discours aux actes !

Les conseillers municipaux de la Gauche Rassemblée : Laurent SELVEZ, Carole BONIN, Julien BRETIN, Catherine DECROZANT, Marie-Lise GRAZIA, Laurence LEBLANC, Cyrille POLITI.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche