Opinion de gauche

La CGT Éduc’action soutient les mobilisations des personnels

Depuis le 19 mars, la multiplication des assemblées générales, regroupant des personnels du premier et du second degré, montre le rejet de la politique menée par jean Michel Blanquer.

Les modifications structurelles, comme la création des écoles du socle, et les dérives autoritaires contenues dans le projet de loi « École de la confiance », ont provoqué une réactionà laquelle le ministre ne s’attendait pas.

Le gouvernement doit prendre la mesure de la colère qui s’exprime et retirer ce projet de loi.

Il doit renoncer à toutes les réponses autoritaires qui remettent en cause les libertésd’expression et de manifestations.

Nous refusons les menaces de sanctions que le ministre laisse planer pour intimider les collègues qui expriment leur désaccord avec sa politique.

Cela concerne en particulier celles et ceux qui s’opposent aux évaluations nationales et au tride parcours Sup.

La CGT Éduc’action soutient toutes les mobilisations locales en cours, et s’engage à travailler àla construction du cadre unitaire qui permettra aux personnels de faire entendre leurs voix et leurs revendications.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche