Opinion

Fukushima, six ans déjà et la contamination continue !

Répondant à l’appel du Collectif Bois Noirs de la Montagne Bourbonnaise, d’Europe Ecologie Les Verts Allier et Saône et Loire, une trentaine de participants se sont rassemblés samedi 11 mars sur le pont traversant la Loire à Bourbon Lancy.

Leur présence symbolique sur cet ouvrage avait pour but de rappeler aux pouvoirs publics, à la société AREVA et à la population la pollution radioactive du fleuve par les
anciennes mines d’uranium et aussi par les rejets des centrales nucléaires.

Ils manifestaient aussi en solidarité avec le peuple japonais, en première ligne face à une catastrophe nucléaire majeure : 6 ans après de l'eau est injectée en permanence pour refroidir les réacteurs, des centaines de tonnes d'eau contaminée se déversent chaque jour dans le Pacifique, 120 000 personnes sont évacuées dans un rayon de 20 km.
Munis de panneaux et de tracts, ils ont informé les automobilistes de le leur action, rappelant en particulier « En France, doit-on attendre qu’un réacteur explose pour sortir du nucléaire ? Doit-on attendre que des millions de citoyens soient contaminés et malades ? Combien de temps allons-nous encore accepter que des gouvernements de passage nous imposent un péril permanent ?».

Tracts et renseignements ont été bien reçu par les automobilistes.
Les manifestants redisent l’importance d’un nouvel avenir énergétique intégrant la sortie programmée de l’énergie atomique. S'appuyant sur un rapport de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) ils réaffirment qu’une production électrique 100% renouvelable est possible à l’horizon 2050.


EELV Allier et Saône et Loire

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche