Opinion

La réaction de Rémy Rebeyrotte, député de Saône et Loire, après l'attentat de Paris

«Collectivement, ne rien lâcher!
Le fondamentalisme islamique a encore frappé en plein Paris, samedi.
Ne soyons pas surpris: Daech, grâce aux forces armées de la Coalition, a perdu la guerre en Syrie et en Irak. Le Califat rétrograde ne fût qu’une chimère et les pays de la Coalition continueront hélas encore un certain temps à subir les affres de la vengeance et d'une communication aux abois; raisons de plus pour ne rien lâcher: finir d’éradiquer les terreaux de l’Etat islamique au Proche et Moyen-Orient, déjouer le maximum de tentatives d’attentats, même si les actes de plus en plus isolés des sbires ou des soutiens de Daech sont parfois difficiles à anticiper, marquer notre solidarité indéfectible envers les victimes, soutenir sans réserve nos forces de l’ordre, une nouvelle fois exemplaire hier, soutenir ceux qui interviennent au moment de ses événements dramatiques - je pense à l’ensemble des services de secours - et soutenir l’ensemble des services de renseignement qui font un travail considérable au quotidien et rendent la tâche ardue a ces semeurs de haine pour lesquels la vie humaine, pas même la leur, n’a de prix. 

Nos condoléances aux parents et aux proches de la victime, prompt rétablissement aux blessés et une conviction: plus que jamais, restons unis et debouts, et ne servons surtout pas, par nos divisions, ces extrémistes religieux aux abois».

Remy Rebeyrotte
Député de Saone et Loire

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche