Opinion

A propos des Gilets Jaunes du Magny - Le coup de gueule d'un coléreux

Les gilets jaune du Magny à Montceau les mines continuent leur mouvement de résistance et refuse de céder au chantage des politiques. Les revendications sont nombreuses et émises par une pluralité de profils citoyens venus manifester encore aujourd’hui. Dans les rangs de ses résistants on peut voir des commerçants, des artisans, des employés du privé et de la fonction publique, ainsi que quelques retraités et sans emplois.

 

Ce Lundi 19 novembre à 14h00 on dénombrait entre 250 et 300 gilets jaunes. Beaucoup de gens ne pouvant dégager leur journée entière ont opté pour venir à la demi-journée. Nous estimons à environs 500 personnes, le nombre de gilets jaunes qui ont participé à la journée « filtrage de la RCEA ». Les gens venaient de tout le bassin Montcellien mais aussi Génelard, Charolles, Paray-le-Monial, Bourbon Lancy, Gueugnon, Toulon sur Arroux…

 

Le mouvement a été reconduit pour la semaine entière et avec le projet d’envoyer une délégation à Paris samedi 24 novembre 2018. Les manifestants invitent chaleureusement la population à les rejoindre, et les corps de métiers comme les infirmiers qui souhaitent organiser des piquets de grèves sont cordialement invités à venir grossir les rangs des gilets jaunes du Magny.

 

Aucun incident n’a été signalé, aucune incivilité de la part des manifestants comme des automobilistes, les policiers qui surveillent de près le mouvement ont même remercié les organisateurs de leur organisation et de la bonne tenue du point de manifestation. Les gilets jaunes du Magny mettent un point d’honneur à rester dignes. Des habitants portent des vivres et du bois pour que les manifestants puissent se restaurer et se chauffer. Les journées se terminent vers 17h30 à l’heure ou la luminosité baisse et ou la sécurité des gilets jaunes est beaucoup moins assuré. C’est alors une réunion conviviale qui s’organise à la bonne franquette autour du feu de bois.

 

Les revendications ne tournent pas uniquement autour de la taxe des carburants car le ras-le-bol général des gens est bien plus large que cela. Une liste des revendications sera faite ce mardi et envoyé aux médias. Le mouvement « gilets jaunes » catalyse toutes les colères, la tension est grande et dangereuse. Ils appellent l’état à arrêter de minimiser leurs actions dans les médias et stopper immédiatement les répressions. Donner des coups de pieds dans la braise ne fait que l’éparpiller et augmenter le risque d’incendie.C’est un dialogue qui est requis pour répondre aux attentes et trouver une issue positive.

 

Pierre-Gaël Laveder

Citoyen en colère

Gilet Jaune du Magny

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche