Opinion

«Mais qui sont-ils vraiment les «gilets jaunes» du Magny ?» demande Philippe Exertier (LREM)

Communiqué :

Ils arborent un gilet fluorescent en guise de tenue de camouflage…  Mais qui sont-ils vraiment les « gilets jaunes » du camp du Magny ?

Au-delà de la situation entre le gouvernement et les gilets jaunes, les différents partis de l'opposition s'affrontent pour savoir qui va capitaliser cette "révolte de la France d'en-bas"
Derrière le mouvement, il y a maintenant clairement la volonté d'une minorité de personnes, déguisées en gilets jaunes, de prendre le pouvoir par la violence et renverser toutes les formes de représentation démocratique.
Il faut le dire et être conscient que c’est maintenant un mouvement aux mains d’une minorité qui ne ressemble pas au mouvement initial et légitime des gilets jaunes.
Il faut faire tomber les masques … qui sont les leaders du camp du Magny ?
il s’agit d’une collusion radicalisée qui se succèdent à la tête du « camp », où l’on retrouve des figures bien connues de  la France Insoumise, du Rassemblement National et de Debout la France, de la CGT...
Ceux-ci  espèrent  bien récolter "les cendres du chaos" pour leur propre ambition politique en prévisions des Européennes et municipales.
Ne soyons pas dupes …tout le monde ne partage pas leurs idées et leurs pratiques.
Si vous faites partie des gilets jaunes de la première heure… Vous ne pouvez pas cautionner ces actes violents, ces débordements, et encore moins la poursuite des blocages et les bouchons journaliers de la RCEA.
Vous devez prendre vos responsabilités pour renouer le dialogue citoyen, que nous souhaitons engager, et nous vous adressons ce témoignage bienveillant de l’un de nos marcheurs :
 
Tu portes un gilet jaune, et je suis un « marcheur »
On pourrait croire que tout nous oppose. Et pourtant…nous avons nous aussi créé un mouvement citoyen. « En Marche ! » en 2016.
Tu as l'impression que la politique est bloquée…moi aussi j'ai eu cette impression !
J’ai vu les deux mêmes partis gouverner à tour de rôle, sans tenir leurs promesses et faire avancer les choses…
Tu as l'impression que l'ascenseur social est en panne,…moi aussi !
Et ce n’est pas qu'une impression. La France ne s'est pas modernisée, comme d'autres pays, et aujourd'hui en France quand on est pauvre on reste pauvre ; et ceçi est inacceptable.
Ça te révolte …moi aussi. C'est ce qui me conduit à défendre le programme du gouvernement et du Président de la République que je soutiens.
Tu penses que la politique ne doit pas être une profession, moi aussi !
J'ai soutenu des candidats qui n'avaient pas 20 ans de politique derrière eux. Et j'apprécie de pouvoir m'engager pour notre avenir, sans que ça soit une carrière, un gagne-pain.
Tu as parfois l'impression que les médias sont contre les gilets jaunes; moi aussi je peux avoir le sentiment  qu'ils sont "trop durs" avec Emmanuel Macron, ou qu’ils en font un peu trop avec les gilets jaunes et
« Que ceux qui crient le plus fort occupent trop l’espace médiatique… »
Parlons alors un peu plus des points positifs de notre pays…car nous en avons de nombreux !
Tu rêves d'un autre monde, d’un monde meilleur…moi aussi !
Je rêve d'un monde libéré de la grande pauvreté, du risque climatique, un monde plus tolérant et plus ouvert, qui donne sa chance à chacun.
Tu te bats pour le faire advenir, moi aussi. !
J'ai écrit, distribué des tracts, collé des affiches, frappé à des portes, posté, twitté, plus que de raison. Avec les autres marcheurs, j'ai réfléchi, pour forger le programme d'Emmanuel Macron dans des ateliers sur chaque thème. J'ai mis tout ce que j'avais dans cette campagne, et dans la campagne des législatives pour lui donner une majorité.
Dans le cadre de la concertation voulue par le Président de la République, nous sommes prêt à aller à la rencontre des citoyens pour d’abord répondre à leurs questions et leur présenter les dispositifs auxquels ils ont droit.
Ensuite, il s’agira de leur demander de nous faire part de leurs idées nouvelles et solutions du quotidien. Le but ? Non pas convaincre mais écouter, comprendre les attentes et les espoirs des Français.
Alors tu vois, nous ne sommes pas si différent ; même si nous ne sommes pas d'accord sur tout.
Nous avons tous les deux à cœur d'améliorer les choses pour notre pays, pour nos proches.
Mais une chose est certaine. Mes amis "marcheurs" et moi, nous ne sommes pas le peuple à nous tous seuls, même si nous avons gagné les élections.
Et toi et tes camarades "gilets jaunes" non plus…Et nous aurions tous tort de prétendre le contraire.
Respectons nous; alors retrouvons le moyen de nous parler, de débattre, de nous comprendre, de nous respecter.
Peut-être que nous nous rendrons compte que l’on peut faire des choses ensemble et améliorer la situation politique de la France.
Ou peut-être pas… Et alors il te faudra réfléchir à proposer quelque chose d'autre aux prochaines élections. Ce qui sera totalement respectable., et je le ferai aussi.
Le peuple décidera et je respecterai son vote. Et, j'espère, toi aussi."

Philippe Exertier – référent départemental 71

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche