Opinion

Le «Message de Noël» de Benoît Rivière aux habitants de Saône-et-Loire

Message de Noël de Monseigneur Benoît Rivière aux habitants de Saône-et-Loire

A Noël, risquer à nouveau la fraternité

Chers amis,
Notre monde est en souffrance. Il gémit dans une attente, il aspire à voir naître une vie meilleure. En ce temps de Noël, je me tourne vers vous, les mamans qui mettez au monde un enfant. Soyez les heureuses complices de la vie. Je me tourne aussi vers les hommes, les femmes, les enfants écrasés sous le poids de la souffrance. Qui vous réconfortera ? Verrez-vous une lumière se lever dans votre nuit ?
Je crois en la naissance de Dieu dans l’épaisseur de l’humanité. Je crois en sa présence cachée et réelle chez les plus petits et les plus fragiles. Je crois en sa venue aujourd’hui. Il éclaire de sa Lumière chacun et chacune de vous. Il prend sur Lui la peur et l’angoisse de la mort.
Chez vous, les petits et les humbles, se lève une lueur d’espérance pour le monde. Je peux vous affirmer que vous avez un avenir avec les autres, que vous n’êtes pas promis au pire. Vous savez aimer d’une belle manière. Vous savez donner et recevoir la lumière de la vie.
Il me revient à l’esprit cette parole d’un adolescent que j’ai entendue ces jours-ci. « Plus tard, j’aimerais que ma vie serve à aider celle des autres, et je ne sais pas encore comment ». Comme c’est beau et juste !
Je pense aussi à notre pays, la France. Qu’est-ce que Noël vient nous montrer ? Peut-être qu’il faut sortir du cercle de nos gémissements et risquer à nouveau la fraternité. Peut-être devons-nous oser croire davantage dans les autres et en Dieu.
Croire, c’est espérer. Espérer, c’est prier. Alors, osez prier ! Osez écouter les bruits de notre terre. Osez accueillir la paix promise. Osez voir la clarté de l’enfant de la crèche sur le visage de vos proches et des plus lointains.
Bon et joyeux Noël à toutes et tous !

+ Benoît RIVIERE Evêque d’Autun

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche