Opinion

Lettre ouverte à Monsieur Raphaël GAUVAIN, Député de la 5ème Circonscription

 

Lettre ouverte à Monsieur Raphaël GAUVAIN, Député de la  5ème  Circonscription

 A Chalon sur Saône, le 24 janvier 2019  

A Monsieur GAUVAIN

Député de la 5ème circonscription 

Monsieur  le Député  

Nous avons pu prendre connaissance de votre communiqué à la presse suite à la venue de Monsieur PRIBILE, Directeur de l’Agence Régionale Hospitalière (ARS) Bourgogne Franche Comté.

Nous souhaitions dans ce courrier remettre les pendules à l’heure et préciser nos propos.

Monsieur PRIBILE,  malgré des demandes successives de la part des syndicats CGT et FO du Centre Hospitalier et plusieurs mobilisations importantes du personnel hospitalier,  avait enfin daigné se déplacer sur le CH de Chalon sur Saône.

Il n’a pu faire autrement, et s’il n’avait tenu qu’à lui ou à Madame UNGERER,  Directrice du GHT, la rencontre aurait eu lieu dans les bureaux de Dijon avec une délégation syndicale, loin des regards des hospitaliers,  de la presse et de la population.

Ce ne fut pas le cas, mais il a fallu déployer une montagne d’énergie pour que nous ayons une rencontre publique.

Vous nous reprochez, dans votre communiqué, d’avoir évoqué votre absence…

Nous assumons nos propos et les précisons : il  ne s’agissait pas pour nous d’évoquer votre absence à l’occasion de la venue de Monsieur PRIBILE mais d’une absence quasi-totale plus étalée dans le temps  concernant les dossiers de l’hôpital de Chalon sur Saône.

Nous avons pu effectivement vous rencontrer au printemps 2018 et nous avons évoqué, à cette occasion, les difficultés auxquelles était confronté l’Hôpital  Public.

Nous vous avons sollicité de manière directe ou indirecte concernant notamment l’ordre infirmier, la communication de l’étude capacitaire sur le territoire nord Saône et Loire effectuée par le cabinet Averroès, l’avancement du dossier d’angioplastie...

La CGT  n’a reçu  aucun retour de votre part.

Nous avons appelé régulièrement vos attachés parlementaires depuis octobre pour obtenir des réponses écrites.

Il est vrai que nous avons décliné votre invitation à une nouvelle rencontre dans un bureau  loin des regards, car nous considérions qu’il n’y avait pas plus à développer, les choses avaient été dites et nous souhaitions des positionnements  écrits de votre part.

A l’heure qu’il est nous ne disposons d’aucune réponse. 

Nous vous proposons donc une rencontre, une rencontre publique avec les hospitaliers, les usagers, la presse.

Il nous semble que cette démarche est on ne peut plus d’actualité…   et nous ne pouvons douter qu’à l’heure du «  Grand Débat » elle ne puisse pas avoir lieu dans des locaux mis à disposition par le  Centre Hospitalier 

Vous pourrez rencontrer,  comme le propose le Président Macron, les « acteurs de la vraie vie », des agents hospitaliers attachés à la qualité des soins, des agents qui se mobilisent pour la préservation de l’hôpital public comme ceux du bloc opératoire.  La CGT tient à cet égard à féliciter ces derniers pour la lutte  qu’ils ont menée ces dernières semaines.

Vous pourrez assumer vos positionnements en tant que Député, ainsi que les mesures d’économies initiées par le gouvernement que vous soutenez,  qui étranglent littéralement financièrement l’Hôpital Public. 

Quant à votre satisfaction à l’égard des propos de Monsieur PRIBILE devant les centaines de personnes présentes le 3 janvier au Centre hospitalier de Chalon sur Saône, sachez que nous ne partageons pas le même sentiment.

Son sourire permanent,  son mépris, son manque de réponse lorsqu’il ne s’agissait pas de mauvaise foi (en particulier en ce qui concerne l’audit Averroès dont chacun sait qu’un document de synthèse confidentiel a été transmis), n’ont convaincu personne. La sortie de crise concernant le dossier de l’angioplastie  dont vous vous félicitiez début juillet avec Monsieur REBEYROTTE semble loin d’être d’actualité. Peut-être pourriez-vous allumer une bougie pour que nous distinguions le bout du tunnel.  

Dans l’attente de votre réponse qui, nous l’espérons sera rapide, veuillez recevoir, Monsieur le Député, nos salutations citoyennes

Pour la CGT                       Alain CHALLOT

Copie à : 

M. PLATRET, Président du Conseil de Surveillance

Me UNGERER, Directrice du GHT Nord Saône et Loire

M. CORDIER, Directeur délégué du Centre Hospitalier de Chalon sur Saône

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche