Opinion

ZONE BLEUE A CHALON - Le coup de gueule d'une habitante - "Lundi 4 Février 2019 - premier jour sans train pour moi".

Lundi 4 Février 2019: premier jour sans train pour moi. Pour une fois la SNCF n'est pas responsable. En cause, les nouvelles règles de stationnement, mises en place aux abords de la la gare de Chalon.
Apparemment il était temps de faire comme tout le monde et de passer en Zone Bleue. Ceci signifie qu'il n'est plus possible de stationner une journée entière à proximité de la gare. Pour rappel, les gares de Beaune et Chagny sont toutes deux dotées de grands parkings gratuits
 
J'ai entendu beaucoup d'arguments en faveur de cette nouvelle situation (commerçants, résidents...), mais bien peu de propositions pour accompagner ce changement, qui touche les usagers du train, mais aussi les salariés du quartier...
 
Je fais partie des 46% de personnes, qui utilisent quotidiennement les services de la SNCF et se garent de ce fait à proximité de la gare. Je suis donc, comme j'ai pu le lire, une de ces méchantes personnes qui empêchent les riverains d'avoir accès à leur domicile. Je me moque un peu, car avant de déménager, j'ai été moi même un de ces riverains. Je suis donc bien placée pour évoquer le sujet. Et entre nous, le stationnement est loin d'être impossible!
 
Ce choix de transport par train,  je l'ai fait car pour trouver du travail on m'a dit: sois mobile géographiquement (emploi à Beaune). On m'a aussi dit: sois respectueuse de la planète. Et ensuite je me suis moi même dit: fais attention à ton porte monnaie et à ton fameux pouvoir d'achat. Alors voilà, le choix était fait, et le train me convenait parfaitement.
 
Aujourd'hui on m'ajoute une nouvelle condition: Gare toi plus loin ou trouve un autre moyen de locomotion que ta voiture pour rejoindre la gare: vélo?  mes pieds?
Ok mais nous vivons en Bourgogne et la météo n'est pas rose tous les jours!
J'ai de plus une petite fille de 7 mois et des contraintes de crèche. Et nous sommes d'ailleurs plusieurs parents de jeunes enfants, à avoir choisi d'adapter la situation géographique de notre mode de garde, en choisissant un emplacement proche de la gare, pour que  les enfants pâtissent le moins de la situation. Mais pour s'y rendre, il faut utiliser sa voiture...
 
Alors voilà, je me trouve aujourd'hui sans autre solution que de prendre mon véhicule pour me rendre à Beaune, "prise en otage" par une municipalité qui n'a consulté qu'une partie de ses administrés, et qui en a oublié tout un pan, dont les habitants du Grand Chalon.
 
Alors ce mot d'humeur ne changera probablement rien à ma situation, ni à celles d'autres personnes concernées par cette décision, mais il aura au moins l'avantage de me soulager, de présenter une autre vision et de souligner la faiblesse de la consultation et de l'information qui ont été faites autour de ce changement.
 
Delphine MAROT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche