Opinion

Bénévole à la SPA du Chalonnais, il interpelle les élus Gauvain, Mercier, Platret, Bergeret mais aussi Accary, Martin...

En tant que citoyen et SIMPLE bénévole, c'est bouleversé  par les événements récents survenus au refuge SPA de la région Chalonnaise que je vous écris cette lettre.
Les faits marquants étalés sur une période de moins d' un mois sont les suivants :
-Une réunion interne puis un long article dans le JSL du Mercredi 30 Janvier révèlent que le refuge connaît de graves problèmes d'argent et ne pourrait plus fonctionner de la même façon que pour un délai d'environ un an
-Un rassemblement Vendredi 08 Février 2019 devant le refuge faisant suite à une mobilisation massive sur les réseaux sociaux empêche l'euthanasie programmée de huit chiens. 

-Vendredi 01 Février 2019 TROIS DE NOS AUTRES LOULOUS qui ne semblaient déranger personne jusque là n'ont pas eu cette chance : ils ont été EUTHANASIES !!!


-Un départ considérable de chiens vers d'autres refuges (admirables dans leurs solidarités), un grand nombre d'adoption, laisse une impression de grand vide.

J'insiste pour porter à votre connaissance toutes les actions menées avec mes amis bénévoles pour que soient épargnés les chiens : 

Sorties inopinés des dits chiens devant le refuge le mercredi précédant les euthanasies envisagées, article dans le JSL du 07 Février 2019 

Vidéo mise en ligne pour faire connaître le refuge , son activité et les problèmes apparus (très regardée sur le net et avec des retours chaleureux). 

Enfin remue ménage incessant dans la nuit du 07 au 08 Février sur les réseaux sociaux ainsi que divers prise de contact avec des associations de défense animal pour éviter ce MASSACRE.

Tout le monde «s'est arraché» avec beaucoup de cœur pour aider à franchir ce cap dramatique.

Concernant les problèmes d' argents ils sont simples : les recettes

Essentiellement argent provenant des contrats de fourrière, dons et legs ne couvrent plus les dépenses : 

-Salaires, frais généraux dont en particuliers les frais vétérinaires, frais inhérent aux bon fonctionnement du refuge (EDF, Eau, Assurances etc), les mutuelles et prévoyances OBLIGATOIRE, contrainte d’adhérer à la convention collective des fleuristes et animaleries  . 

En fait et surtout, de façon très inhabituelle, les legs se sont fait rares ces dernières années. 

Les questions posées à ce sujet à l'assemblée générale de mars 2018 étaient restées sans réponse jusqu’ici. On les voit réapparaître durement hélas aujourd'hui.



Jusqu’ici et même après ces faits le refuge Ernest L'Henry,  ses employés, ses bénévoles on toujours fait honneur à la cause animale. 

C'est pourquoi je m'adresse à vous pour lui venir en aide de façon pérenne au delà de la cagnotte mise en ligne qui ne suffira pas.
Croyez moi beaucoup de gens du Chalonnais et de la région très attachés au refuge et qui nous contactent tous les jours attendent une réponse de votre part, vous Madame, Messieurs, les représentants du peuple.

                                                           Dominique Sparhubert

 

          Signez la pétition : 

 

           http://chng.it/mm5mHswFVD 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche