Opinion

"Face aux attaques du gouvernement, la riposte est nécessaire" Pour SudEducation Bourgogne

Le syndicat Sud Education Bourgogne invite les personnels de l’Education nationale à se saisir de la journée d’appel intersyndical jeudi 9 mai dans la Fonction Publique afin de mettre un coup d’arrêt aux attaques gouvernementales qui dynamitent l’ensemble des services publics.

Le syndicat Sud Education Bourgogne invite les personnels de l’Education nationale à se saisir de la journée d’appel intersyndical jeudi 09 mai dans la Fonction Publique afin de mettre un coup d’arrêt aux attaques gouvernementales qui dynamitent l’ensemble des services publics.

Dans l’éducation nationale, la politique du gouvernement Macron sous la houlette du ministre Blanquer se traduit par :

  La démolition programmée des lycées professionnels publics : de 30 à 50 % d’enseignements en moins concernant les classes de CAP. Disciplines visées : maths/sciences/français/histoire-géographie/arts appliqués...Un bac pro en 2 ans au lieu de 3 qui porte atteinte aux qualifications,
  La fin du baccalauréat comme diplôme national et 1er grade universitaire ; instauration d’un tri social scandaleux avec l’algorithme nommé « Parcoursup »

A cela s’ajoute une politique délibérément anti-fonctionnaire avec :
  Une austérité salariale : stagnation pour ne pas dire baisse des salaires : augmentation de la CSG très partiellement « compensée », gel du point d’indice, rétablissement du jour de carence,
  Une attaque d’ampleur contre le statut de fonctionnaire avec la contre-réforme de la Fonction Publique : outre les 50 000 postes supprimés dans la Fonction Publiqued’Etat s’ajoute la contractualisation des recrutements afin d’abaisser les droits et de précariser à l’instar de ce que vivent les personnels de la Poste et France Telecom.
  La retraite par répartition dans le viseur gouvernemental : le régime dit « universel » est un leurre pour abaisser une nouvelle fois le montant des pensions et allonger la durée de cotisation. Le gouvernement évoque un « âge pivot » à 63 ans ou 64 ans !

Sud Education Bourgogne appelle tous les personnels de l’éducation à cesser le travail et à rejoindre l’assemblée générale à 13h puis à participer à la manifestationdépartementale à 14H30 à Chalon, maison des syndicats.

L'ECOLE N'EST PAS UNE ENTREPRISE L'EDUCATION N'EST PAS UNE MARCHANDISE

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche