Opinion

Y aurait-il des Foulards rouges à Montceau Les Mines?

Suite aux tags qui ont été fait sur les devantures des permanences des partis Debout la France et du Parti communiste de Montceau les Mines, les gilets jaunes du Magny condamnent fermement ces actes de malveillance. La responsabilité de ces dégradations n'appartient qu'à celui, celle ou ceux qui les ont commises et ne peut être imputé "aux gilets jaunes". Nous déplorons les commentaires insultants qui se sont retrouvés sur les pages web de nos journaux locaux et nous invitons les internautes qui les ont postés de se poser la question, si dans un état de droit, la condamnation par lynchage populaire a lieu d'être. Nous rappelons qu'au moins une enquête de police a été ouverte à la demande de M. Lilian Noirot, et nous faisons confiance aux autorités compétentes pour mener à bien leurs investigations.

Malgré le fait que le mouvement des gilets jaunes n'appartient à personne, les gens du Magny ont toujours cautionné leur parole publique et leurs actes en annonçant au préalable leurs actions par voie de presse et sur les réseaux sociaux. Nos AG sont ouvertes depuis le 17 novembre aux organes de presses et nous n'appliquons ni la culture du secret ni le dogme de l’imprévisibilité.


Cela fait maintenant deux mois que les gilets jaunes du Magny préparent la troisième édition de l’assemblée des assemblées du mouvement en toute transparence avec la municipalité et la préfecture. Ces dégradations ciblées portent également préjudice à la centaine de citoyens qui s’investissent dans ce projet. Nous ne pouvons que réaffirmer par voie de presse l’essence politiquement apartisane du mouvement et nous n’avons pas vocation à être des opposants politiques de nos élus ou représentants politiques locaux. Collectivement, après délibération à notre dernière assemblée générale de ce mardi 18 Juin, nous souhaitons vivement que ces agissements cessent.

 

Les Gilets Jaunes du Magny

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche