Opinion

Le député de Saône et Loire, Rémy Rebeyrotte, ironise sur "les vieilles rengaines des Présidents de conseil départemental"

« On nous ressort les vieilles rengaines...

 

Lorsque la fiscalité des Régions avait changé, notamment par la suppression de la vignette auto et l’arrivée d’une part de TVA, les Présidents de Région avaient versé des larmes de crocodile, avant de s’apercevoir de la dynamique intéressante de la TVA et de se réjouir, sous cape bien sûr, du changement. Aujourd’hui, même cause,  même effet. Certains Présidents de Départements ont sorti les mouchoirs, suite à la suppression de la taxe d’habitation et à la réforme de la fiscalité locale qui va donner, pour compenser, toute la taxe foncière aux communes et intercommunalités. La part de la taxe foncière qui revenait aux départements sera compensée par une part de TVA qui sera plus dynamique. Ce n’est que la peur du changement ou des arrières- pensées politiques qui peuvent expliquer cette nouvelle crise de larmes.

 

Rappelons tout de même que la fin de la taxe d’habitation, taxe très injuste s’il en est, plus élevée dans les territoires ou les habitants sont plus pauvres, sera un réel gain de pouvoir d’achat pour bien des familles; et que l’action, essentiellement sociale, des Départements sera plus logiquement financée par une part d’un impôt national au titre de la solidarité nationale que par la taxe foncière, qui reviendra fort logiquement au local et à l’action communale sur les territoires.

 

Remy Rebeyrotte, Député »

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche