Politique de droite

LEGISLATIVES 2017 - Eric Michoux bel et bien candidat sur la 4e circonscription de Saône et Loire

C'est officiel et les Saône et Loiriens de la quatrième circonscription de Saône et Loire le découvriront bientôt dans leurs boîtes aux lettres. Eric Michoux sera une nouvelle fois candidat aux législatives sur la Bresse-Val de Saône.

Le chef d'entreprise, par ailleurs maire d'Epervans et Président délégué du Grand Chalon en charge du développement économique sera bien de la partie. Alors que tous les yeux sont rivés sur les échéances des 20 et 27 novembre, à savoir la primaire de la droite et du centre, Eric Michoux, n'est jamais du genre à faire comme les autres, et à attendre la dernière minute pour sortir du bois. Alors que la circonscription a été gelée à l'occasion des derniers arbitrages de la Commission Nationale des Investitures, en attendant le passage de la primaire de novembre, Eric Michoux, affiche ostensiblement ses ambitions politiques et réitère ses velléités sur la circonscription qui lui a laissé un goût amer de défaite à deux reprises. 

Passé par la case "UDF" , Eric Michoux ne fait pas mystère de son soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy, "la France a besoin de quelqu'un qui retourne la table  et fasse bouger les lignes. On n'a pas besoin d'un ventre mou aujourd'hui". Au sujet de l'actuellle députée de la circonscription, Cécile Untermaier, le candidat éprouve "un profond respect sur la personne" mais lorsqu'il s'agit d'évoquer le bilan " elle a participé à ce gouvernement qui est responsable de la déliquescence de notre économie".

"Pas question de perdre du temps !"

Sur d'éventuelles accusations de partir trop tôt en campagne, Eric Michoux balaye aussitôt d'un revers de la main, "il faut le débat, aller voir les gens et ne pas perdre de temps. La ruralité, ce n'est pas un vain mot à mes yeux. Prenez les élus qui parlent de ruralité et mettez -les sur un tracteur, vous verrez le résultat" lance celui qui fait du développement économique en zone rural, son cheval de bataille. 

Un journal de campagne distribué tous les mois... et déjà des soutiens  de renom

Le premier numéro de son journal de campagne a été dévoilà à la presse ce mardi, tiré à 50 000 exemplaires. Un tirage qui sera distribué sous peu dans toutes les boîtes aux lettres de la circonscription.  A noter qu'il sera distribué tous les mois dans le cadre de la campagne des législatives... alors même que le début de la campagne des législatives de juin 2017 intervient entre le mois de décembre et le mois de janvier. Sur ce premier exemplaire, Eric Michoux n'a pas boudé son plaisir que d'afficher les noms de Dominique Prudent, l'entrepreneur Louhannais bien connu ou encore Michel Raymond, Président de l'association départementale des chasseurs de gibiers d'eau de Saône et Loire. Côté politique, en attendant la publication de ses soutiens locaux, Eric Michoux affiche les noms de Christian Jacob, Laurent Wauquiez, Olivier Dassault ou encore Alain Suguenot, député-maire de Beaune.

Et après le 27 novembre ? 

Eric Michoux joue la carte de l'investiture par le parti. La question d'après n'est pas encore abordée (du moins publiquement !). Pour autant, en jouant la carte du soutien à Nicolas Sarkozy, Eric Michoux joue l'atout dans cette bataille qui doit le mener jusqu'aux investitures qui se tiendront en décembre. La victoire de Nicolas Sarkozy ou d'Alain Juppé pourrait être décisive dans la suite à donner sur cette circonscription de Saône et Loire.

Laurent Guillaumé

Météo locale

Recherche

Mode et beauté