Politique de droite

Le petit tacle adressé... à Dominique Perben...

Mardi soir, en réunion publique, le maire de Chalon sur Saône est revenu un court instant sur la polémique liée aux menus de substitution dans les cantines municipales.

"La décision a été prise dans le secret de ma conscience dans mon bureau" a lâché Gilles Platret, en évoquant le dossier des menus de subsitution, et de rajouter "que Nicolas Sarkozy ne m'a rien demandé sur le sujet" et "je ne lui ai pas demandé d'évoquer le sujet sur le plateau de TF1". "Sarkozy parle librement et c'est bon signe si ça dérange !". Puis le maire de Chalon sur Saône, s'en est pris "aux autres qui sont sortis de leur retraite pour me taper dessus, sans jamais m'avoir donné un coup de main avant". Des propos pour les observateurs attentifs qui ne sont pas étrangers à un petit règlement de compte public avec Dominique Perben, qui avait décidé de s'exprimer sur le dossier des menus de substitution en exprimant sa désapprobation. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Recherche

Mode et beauté