Politique de droite

PRIMAIRE DE LA DROITE - Semaine à haut risque pour les candidats

Dernière ligne droite pour les sept candidats à la primaire de la droite et du centre avant le 1er tour du scrutin qui se joue ce dimanche.

Un premier tour qui se veut décisif car celui ou celle qui s'imposera en tête du 1er tour bénéficiera d'une légitimité sur les militants et les sympathisants. Dimanche prochain, chacun d'entre nous est invité à participer à la primaire de la droite et du centre, en échange d'une participation symbolique de 2 euros et de la signature d'une charte. Une primaire qui se veut ouverte à toutes et tous et pour laquelle, le ou la candidate qui sortira des urnes, entend détenir une certaine légitimité. Reste que cette légitimité dépendra du nombre de participants au scrutin. Et c'est bien là tout l'enjeu de cette première primaire organisée par la droite française. Plus la participation sera forte plus le scrutin disposera d'une légitimité présidentielle... plus la participation sera faible et plus les zones d'ombre pèseront sur la suite. Là, c'est bel et bien une certitude !

A quelques jours de ce premier tour, c'est donc bien une semaine à hauts risques pour les candidats. Chacun devant être présents médiatiquement sans trop en faire, en évitant toute polémique inutile, susceptible d'inverser les tendances à la dernière minute. Occuper l'espace sans trop en faire, mais en faire suffisamment ! C'est donc une semaine d'équilibriste qui s'annonce, tout en imaginant que les états-majors des uns et des autres doivent croiser les doigts, afin qu'aucune interférence externe ne vienne parasiter ces derniers jours.

Laurent Guillaumé

Météo locale

Recherche

Mode et beauté