Politique de droite

Gilles Platret ne fait plus mystère de ses velléités électorales sur la 5e circonscription de Saône et Loire

En conférence de presse, le maire de Chalon a tenu à saluer le parcours de Nicolas Sarkozy, afin de s'amuser à souligner "mon apprentissage national" à ses côtés.

Il ne fallait pas s'attendre à un scoop à un retentissement national lorsque le maire de Chalon sur Saône, le numéro 1 des sarkozystes de Saône et Loire, a convoqué une conférence de presse ce lundi, quelques heures, après la prononciation des résultats de la primaire de la droite. Une primaire qui s'est voulue cinglante pour son mentor politique qu'est Nicolas Sarkozy. Le même qui a annoncé dès dimanche soir, son retrait (définitif ?) de la vie politique française. Bien évidemment, et sans surprise, Gilles Platret a annoncé son ralliement à la candidature de François Fillon, pour "une droite d'idées, une France Forte" (plus d'infos plus tard sur info-chalon.com). 

Sur un dossier purement local, Gilles Platret a réitéré ses velléités électorales sur la 5e circonscription de Saône et Loire en qualité de député. En apportant son soutien à Jean-Patrick Courtois et aux fillonnistes, le maire de Chalon sur Saône sait qu'il a un coup à jouer sur la future partie liée aux législatives. 

Après avoir sollicité la CNI, qui avait dans un premier temps, privilégié la candidature de Marie Claude Jarrot, avant de geler l'investiture après la primaire, Gilles Platret a confié être en discussion active avec Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau les Mines. Le maire qui avait fait toute sa campagne des municipales sur le maire à 100 %, est devenu au fil des mois, Vice-Président du Grand Chalon, Conseiller régional de Bourgogne-Franche Comté sans oublier ses missions nationales tant du côté de l'Association des maires de France que du côté de l'organigramme du parti Les Républicains. En portant ses ambitions toujours plus loin, par l'intermédiaire des législatives, Gilles Platret risque de soulever encore bien des commentaires... et ce d'autant plus que c'est face à Christophe Sirugue, qu'il pourrait bien se retrouver, une fois que le processus de désignation aura fait son oeuvre d'un côté comme de l'autre. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Recherche

Mode et beauté