Politique de droite

Laurent Wauquiez dénonce "la purge des sarkozystes" dans l'organigramme de François Fillon

Laurent Wauquiez, soutien de Nicolas Sarkozy durant la primaire de la droite, estime que l'organigramme de campagne dévoilé par François Fillon cette semaine ne compte pas assez de sarkozystes dans ses rangs, selon nos confrères du JDD.

Rien ne va plus au sein du parti LR, les Sarkozystes arrivés loin derrière au 1er tour de la primaire de la droite et du centre, derrière les Fillonistes mais aussi les Juppéistes, réclamaient sans doute davantage de considération pour leur ralliement d'entre deux tours. L'avance était telle au soir du 1er tour que le ralliement des Sarkozystes à François Fillon n'est venu que partiellement modifier la donne dans la construction des fillonistes. Reste que la sortie de Laurent Wauquiez ce dimanche dans le JDD, qualifiant de "purge", le choix opéré par François Fillon dans son organigramme ouvre la voie à une certain nombre d'interprétations, et ce d'autant plus que toutes les investitures aux législatives de juin prochain n'ont pas été tranchées. Reste que le choix de François Fillon, préférant s'entourer de personnalités sur lesquelles il peut se reposer, sans avoir la crainte d'ouvrir des fronts au sein de son équipe en plein coeur des élections présidentielles, semble jouer d'un choix de prudence logique. 

Lorsque Laurent Wauquiez accuse François Fillon de faire trop de place aux proches d'Alain Juppé, Laurent Wauquiez oublie que les lignes portées par François Fillon et Nicolas Sarkozy s'entrecroisaient sur un grand nombre de marqueurs, bien moins qu'avec celles d'Alain Juppé. Faire le choix des Juppéistes est aussi la garantie de réunir la famille plutôt que de s'enfermer dans des positions claniques trop dogmatiques, au risque d'en détourner quelques uns plus au centre. 

Laurent Guillaumé

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche

Mode et beauté