Politique de droite

Et si un Creusotin... était finalement candidat aux municipales à Chalon sur Saône ?

Finalement dans les arrières-cours politiques, le jeu des élections municipales de 2020 s'anime. Des noms circulent et pas des moindres mais l'un d'entre-eux a retenu l'attention d'info-chalon.com.

Passées les élections européennes, place désormais à la future échéance, la mère de toutes d'ailleurs. Le scrutin municipal est sans nul doute le préféré des Français tant les impacts sur notre quotidien sont d'importance. Au détour de discussions informelles avec un certain nombre d'élus de la majorité municipale comme de l'opposition, ou d'élus dans d'autres enceintes, un nom est revenu régulièrement ces derniers jours. Celui de Charles Landre, chef de file de l'opposition municipale au Creusot, dont la ligne politique n'est pas pour déplaire aux macronistes, revient régulièrement ces derniers temps. 

Charles Landre, candidat malheureux face à Gilles Platret pour la présidence départementale du parti LR, a réussi à incarner au fil des ans, une droite plus modérée et centriste, qui fait de lui une personnalité macron-compatible malgré son enracinement à droite de l'échiquier politique local. Une compatibilité que certains aimeraient bien voir s'épanouir sur les bords de Saône plutôt que la plaine des Riaux. 

Une candidature qui pourrait prêter à sourire tant on connaît l'attachement de Charles Landre au Creusot mais qui a de quoi alimenter bien des discussions dans les "états-majors" politiques locaux. La seule certitude qu'on peut afficher, c'est qu'en politique, la certitude du jour fait l'incertitude de demain. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche