Politique de gauche

Après le débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le Secrétaire d'Etat Christophe Sirugue livre son analyse

le Secrétaire d’Etat à l’Industrie juge le débat télévisé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron avant le 2ème tour de la Présidentielle : «Madame Le Pen a été dans l’inexactitude». «La vision portée par Emmanuel Macron, c’est celle d’une France forte» Christophe Sirugue parle aussi de sa plus grosse satisfaction à Bercy : «Incontestablement Alstom et le nouveau cap pour la filière ferroviaire». Législatives : Il annoncera mardi le nom de sa suppléante. L'élu souligne aussi le nécessaire soutien à l’Elan Chalon.

Photo info-chalon.com

 

A quelques jours de son départ de Bercy, Christophe Sirugue a accordé, mercredi soir, après le débat, une interview. Pour juger le débat, parler des enjeux du scrutin de dimanche, mais aussi de sa mission au Secrétariat d’Etat à l’Industrie avec «des enjeux stratégiques».

Que retenez-vous du débat télévisé de la Présidentielle ?

«C’est d’abord un débat qui a montré que Marine Le Pen, en dehors de l’invective, n’a pas été capable de présenter de façon très claire les axes de son projet. Et elle a donc montré qu’elle n’est pas en capacité de devenir Présidente de la République.
Emmanuel Macron quant à lui a montré sa volonté et la nécessité de transformer le pays dans l’Europe avec notre pays ouvert sur le monde.

LIRE L'ARTICLE SUR CREUSOT INFOS

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche