Politique de gauche

A la veille d'une réunion publique, le Parti Ouvrier Indépendant Démocratique répond à info-chalon.com

Une réunion publique est organisée ce 21 mars à la Maison des syndicats à Chalon sur Saône.

18e samedi de mobilisation et de la violence qui discrédite le mouvement des Gilets Jaunes. Quel est votre sentiment sur la situation ?

Le POID constate les risques de dérive autoritaire liés à la politique conduite par Macron et son gouvernement. Notre parti a dénoncé et continue de dénoncer la répression qui s'exerce non seulement sur les gilets jaunes, mais aussi sur les militants ouvriers, les syndicalistes et les jeunes. Ainsi cette vidéo du 7 décembre dernier montrant des dizaines de lycéens à Mantes-la-Jolie à genoux et menottés . Répression violente entrainant de nombreuses blessures et même handicaps sur des manifestants . Il y a là volonté du gouvernement de terroriser , de remettre en cause le droit de manifester .


Quel premier bilan faites-vous de la gestion Macron ?


Dans la continuité de la politique des gouvernements précédents dictée par l’ Union Européenne, Macron et son gouvernement généralise à marche forcée la destruction de toutes les conquêtes sociales et tous les droits acquis par le mouvement ouvrier :
- droit du travail, avec la contre-réforme Macron- El Khomry réduisant les droits des salariés à une peau de chagrin
- droit à la santé, avec la poursuite de la fermeture de maternités, de services d’urgence et d’hôpitaux de proximité
- suppression d’ emplois par dizaines de milliers dans les services publics.
L'objectif du gouvernement de, moins en moins dissimulé : faire travailler plus longtemps en versant une retraite de plus en plus réduite. C’est le projet Macron-Philippe de retraite “universelle par points” qui veut supprimer nos retraites par répartition. Et là , tout le monde est concerné : retraités actuels ,salariés et jeunes .
Dans le même temps, le gouvernement continue d’ arroser de plus en plus grands patrons , actionnaires et spéculateurs : près de 150 milliards en 2018.
150 milliards qui permettraient de créer pas moins de 2 millions d’ emplois, de financer des centaines de milliers de logements sociaux, de rouvrir des classes , des hôpitaux ....

Des voix s’élèvent pour réclamer plus de sévérité vis à vis des Gilets Jaunes et des casseurs. Votre avis ?

Les travailleurs, les jeunes privés d'avenir, les retraités, les chômeurs... n'en peuvent plus. Ce sont le désespoir, la colère et l'arrogance de ce gouvernement qui ont donné naissance au mouvement des gilets jaunes.
Pour nous, la solution ne peut venir que d ‘un mouvement de classe contre classe : le mouvement des travailleurs et de leurs organisations vers la grève générale et l'assemblée constituante souveraine, avec des délégués mandatés et élus sur la base des besoins établis dans les entreprises, les quartiers, les communes... : ainsi , dans un premier temps , confisquer les 150 milliards et les attribuer aux besoins des travailleurs et de leur famille .


Dans un an ce sera l’heure des municipales. Sur la situation chalonnaise… un avis ?

Pour le POID , la défense des intérêts de la population passe par une municipalité :
- qui refuse de relayer la politique du gouvernement
- qui refuse “la contractualisation” des communes mise sous tutelle de l’ Etat les obligeant à baisser les aides sociales , à diminuer les services aux citoyens , à supprimer des emplois territoriaux ...
- qui combatte pour le rétablissement des dotations de l’ Etat supprimées ces dernières années
- qui refuse toute privatisation des services municipaux
- qui combatte pour le maintien ou la ré-ouverture des services publics ( école , poste , hôpital ... )
Ainsi à Chalon , la défense de l’hôpital et de ses services menacés est une question centrale .

Voilà une partie des bases essentielles sur lesquelles nous proposons de constituer des listes d’unité ouvrière dans les villes et communes.

 

Propos recueillis par Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche