Politique

L’Union Interparlementaire tient sa 139ème Assemblée à Genève, du 14 au 18 octobre, en présence du sénateur Marie Mercier

 Madame le sénateur Marie Mercier est membre du Groupe français de l’Union Interparlementaire (UIP), seule organisation mondiale composée de parlements nationaux, dont le siège est à Genève.

La dimension francophone y est forte : le français et l'anglais sont les deux langues officielles de l'UIP depuis sa création en 1889 par le français Frédéric Passy (1822-1912, député de la Seine, prix Nobel de la paix) et l'anglais William Randal Cremer (1828-1908, député élu à la Chambre des communes, prix Nobel de la paix).

Le travail mené en commun au sein de cette organisation a pour objectif de préserver la paix, d’impulser un changement démocratique positif par le dialogue politique et l’action concrète, et ce à travers quatre axes majeurs :
- favoriser les contacts, la coordination et l’échange d’expériences entre les Parlementaires et les Parlements de tous pays ;
- examiner les questions d’intérêt national et se prononcer à leur sujet en vue de susciter une action des Parlements et des Parlementaires ;
- contribuer à la défense et à la promotion des Droits de l’Homme, facteur essentiel de la démocratie parlementaire et du développement ;
- contribuer à une meilleure connaissance du fonctionnement des institutions représentatives ainsi qu’au renforcement et au développement de leurs moyens d’action.

L’UIP est actuellement composé de 178 parlements du monde représentés par près de 1000 parlementaires, et de 12 membres associés. Sur les 7 milliards d’habitants de la planète, plus de 6,5 vivent dans des pays dont les parlements sont affiliés à l’UIP. Elle œuvre en étroite collaboration avec l’Organisation des Nations Unies et d’autres organisations partenaires dont elle partage les objectifs.

L’UIP tient actuellement sa 139ème Assemblée à Genève. Tous ses organes statutaires y sont réunis : le Conseil directeur, les Commissions permanentes, le Comité des droits de l'homme des parlementaires, le Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient, ainsi que le Forum des femmes parlementaires et le Forum des jeunes parlementaires de l’UIP.

Des débats importants y sont menés à la demande des parlements, dont un débat général autour du « rôle primordial des parlements dans la promotion de la paix et du développement à l’ère de l’innovation et du changement technologique ».
Ce mercredi 17 octobre 2018, Marie Mercier, qui travaille au Sénat sur la question de la protection des mineurs victimes d’infractions sexuelles, participe à un échange sur le thème : « garantir que tous les enfants puissent jouir de leurs droits et grandir à l’abri de la violence ».

 

JCR

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche