Politique

Dissolution de l'Assemblée Nationale.... la vieille politique ressort l'éternelle rengaine !

Le coup de gueule d'info-chalon.com

Et c'est parti !! Voyant l'opportunité, une fenêtre de tir,  histoire de refaire un 3e tour de l'élection présidentielle, les déçus de 2017 espèrent tirer profit de la crise politique et sociale sans précédents que traverse notre pays. Du coup, dans l'ombre du mouvement des Gilets Jaunes, s'organise la réclamation d'une dissolution de l'assemblée nationale. Evidemment, quel meilleur moyen de règler le problème Français que de rajouter une campagne électorale ? La vieille rengaine politicienne essaye de se raccrocher aux branches des Gilets Jaunes et espère ainsi pouvoir prendre sa revanche. Qu'ils soient d'extrême gauche, d'extrême droite  les voix au sein de la classe politique se multiplient, histoire de reprendre la part du gâteau, échappée malencontreusement en 2017.

A droite, le président des Républicains, Laurent Wauquiez, a réitéré son appel à un référendum sur la politique écologique et fiscale d'Emmanuel Macron. Marine Le Pen, qui demande la dissolution de l'Assemblée nationale, a demandé à être reçue par Emmanuel Macron, avec les autres chefs de partis politiques d'opposition. Si Emmanuel Macron "refuse de dissoudre l'Assemblée Nationale, qu'il présente sa démission. On ne gouverne pas éternellement contre son peuple en République", a estimé le président des Patriotes, Florian Philippot.

À gauche, le patron du PS, Olivier Faure, a réclamé des États généraux sur le pouvoir d'achat. Benoît Hamon, chef de Génération-s, a exigé la démission du ministre de l'Intérieur et demandé un dialogue national avec les "gilets jaunes", les syndicats et les ONG sur le pouvoir d'achat, la répartition des richesses et la transition écologique.

Stratégie pathétique à plus d'un titre que celle de la dissolution et qui, en plus, ne résoudrait en rien le quotidien de millions de Français, qui ont depuis longtemps tourné le dos aux urnes, faute de réponses concrètes à leurs problèmes quotidiens. 

A ce stade, les Français ont besoin d'écoute, d'empathie et d'un état-providence conscient de la situation sociale et sociétale dans laquelle évoluent des millions de Français. De l'humilité, du travail et de l'écoute, un tryptique qui manque cruellement à ce stade ! Alors au boulot... quant aux autres, vous attendrez encore un peu votre tour ! 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche