Politique

L'idée d'un retour du cumul d'un mandat de parlementaire et de maire fait son chemin !

Les voix (des élus évidemment) s'élèvent de plus en plus pour réclamer une évolution de la loi qui interdit tout cumul de mandat pour les parlementaires.

Les choses s'activent dans les coursives sur le dossier que nombre de parlementaires ont encore à travers la gorge. La fameuse loi du non-cumul voulue par François Hollande pourrait bien avoir du plomb dans l'aile, si les choses devaient se confirmer. Marc Fesneau, Ministre chargé des relations avec le Parlement a d'ailleurs réactivé le dossier avec l'idée de voir le retour possible d'un cumul député-maire/Sénateur-maire ou également un cumul avec une présidence d'agglomération ou d'EPCI. Rappelons d'ailleurs que sur les 577 députés français, 400 d'entre eux siègent en qualité d'élu municipal, départemental ou régional. 

Afin de justifier cette évolution de la loi et un éventuel retour en arrière, les partisans du cumul affichent "ces parlementaires hors-sol" dans l'incapacité de mesurer les situations locales dans les petites villes. Une évolution qui ne concernerait que les petites villes. Reste à savoir quel seuil pourrait être fixé par la loi ? D'ores et déjà, celui de 25 000 habitants est évoqué ici ou là. A l'heure du grand débat national, cette idée pourrait faire recette du côté de certains élus mais pas forcément dans la droite ligne des doléances citoyennes. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche