Politique

ELECTIONS EUROPEENNES - Sur les réseaux sociaux, LREM et LR pointent les incohérences de l'autre

Twitter est l'antre des politiques et ce ne sont pas les élections européennes qui viendront modifier ce constat.

La présentation des 30 premiers candidats LREM vient d'avoir lieu que déjà les couteaux sont de sortie. Le premier a dégainé, c'est Arnaud Danjean, n°3 sur la liste LR qui a ponté "le florilège d'incohérences" de part la présence d'un certain nombre de personnes sur la liste dévoilée ce mardi. La réponse n'a pas traîné, par la voix de celle du député de Saône et Loire, Raphaël Gauvain, accusant Arnaud Danjean d'être "spécialiste en matière d'incohérence", présent aux côtés de Nadine Morano pour ne parler que d'elle. Même si effectivement la liste LREM manque de cohérence entre un Pascal Canfin (n°2) ancien patron de WWF France et Jérémy Decerle (n°4) porteur de la ligne FNSEA, hostile à l'arrêt pur et simple du glyphosate par exemple, les LR auront du mal à rallier de la sympathie sur la notion de cohérence, tant l'écart sur la ligne politique entre le saône et Loirien Arnaud Danjean et des politiques tels que Geoffroy Didier, Nadine Morano ou Brice Hortefeux, est évidente pour celles et ceux qui suivent depuis quelques temps les aventures politiques des uns et des autres. 

En attendant, chacun aura bien compris, que les Européennes vont donner le ton jusqu'aux municipales afin de déterminer les forces en présence. LREM aura à coeur de ne pas réitérer le score enregistré par l'extrême droite avec son 24,86 % aux dernières européennes  alors que le parti LR aura la ferme volonté d'incarner une voix dissonante pour se refaire une santé en vue de scrutins bien plus locaux et au coeur de toutes les ambitions. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche