Politique

Benjamin Griveaux quitte le gouvernement pour se lancer dans la campagne parisienne

L'annonce du départ de Benjamin Griveaux, quelques jours après la sortie d'un sondage plaçant Anne Hidalgo, devant tous les candidats, laisse la toile quelque peu perplexe.

Sur Twitter, le désormais ex-porte-parole du gouvernement s'est fendu de quelques lignes afin de remercier Emmanuel Macron, évoquant les "645 jours" passés au sein du gouvernement. Il n'en fallait pas plus pour susciter le réveil des "Twittos". En l'espace d'un claquement de doigt, parisiens ou pas, se sont déchainés autour de Benjamin Griveaux et de l'annonce de son départ. Pas moins de 420 commentaires ont été publiés en l'espace de quelques heures, et la nature des commentaires laisse présager une campagne des municipales fastidieuses pour celui qui est l'un des plus proches d'Emmanuel Macron. 

En l'espace de quelques jours, Edouard Philippe a perdu du monde au sein de son gouvermenent avec également le départ de Mounir Mahjoubi, dont la candidature parisienne n'a pas été appréciée par le chef de l'Etat.   Au total, dix membres du gouvernement sont partis, volontairement ou non, depuis le début du quinquennat. Avant eux, sept ministres ont démissionné en un an et demi dont trois ministres d'Etat, François Bayrou, Nicolas Hulot et Gérard Collomb.

"Je constate que trois de ses ministres on décidé de prendre la poudre d'escampette. On peut s'étonner que les gens quittent le navire. C'est un président qui doit faire face à un très grand nombre de départ. Visiblement, ils privilégient d'autre ambitions, qui sont nobles certes, mais c’est quand même un peu bizarre", a critiqué un autre candidat à la mairie de Paris, l'ex-conseiller de Hollande Gaspard Gantzer.

Les remplaçants devraient être connus en début de septembre alors que le 1er Ministre est en voyage officiel au Qatar. 

Laurent Guillaumé

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche