Politique

GOUVERNEMENT - François de Rugy démissionne et crie au "lynchage médiatique"

"Les attaques et le lynchage médiatique dont ma famille fait l'objet me conduisent aujourd'hui à prendre le recul nécessaire...."

"Les attaques et le lynchage médiatique dont ma famille fait l'objet me conduisent aujourd'hui à prendre le recul nécessaire - ce que chacun comprendra. La mobilisation nécessaire pour me défendre fait que je ne suis pas en mesure d'assumer sereinement et efficacement la mission que m'ont confiée le Président de la République et le Premier ministre", a écrit le ministre dans un communiqué. "Dès lors, j'ai présenté ma démission au Premier ministre ce matin", a-t-il ajouté.

Face à des dépenses budgétaires qualifiées d'excessives, François de Rugy, désormais ex-Ministre de l'écologie n'aura donc pas fait long feu après le départ de son prédécesseur, Nicolas Hulot. Ministre emblématique d'Emmanuel Macron, François de Rugy vient de claquer la porte, alors qu'il annonce parallèlement le dépôt d'une plainte pour diffamation contre Médiapart à l'origine de l'information. Il n'aura pas pu affronter les questions au gouvernement ce mardi après-midi, questions qui s'annonçaient bien compliquées pour François de Rugy, bien incapable d'assurer sa défense face aux accusations de dépenses fastueuses, dans un contexte social compliqué pour le gouvernement et le Président de la République. 

L.G 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche