Rugby

CRISE RUGBY CHALON - Adieu ASRCC ... Bonjour Rugby Tango Chalonnais !

Plus de 300 personnes se sont rendues ce lundi soir pour la réunion de crise au sein de l'ASRCC. Une réunion impulsée par la volonté municipale et qui s'est déroulée dans une ambiance apaisée et constructive. Les explications d'info-chalon.com.

Rarement la grande salle de l'Espace Jean Zay n'aura été aussi pleine de toute évidence ! Un signe encourageant sur la volonté des Chalonnais à sauver le rugby à Chalon sur Saône. Un message dans la droite ligne des propos tenus quelques minutes plus tard par Gilles Platret, Sébastien Martin et Jean-François Contant, qui ont tenu à donner des signes d'apaisement dans le dossier de l'ASRCC.

Une seule priorité... sauver le rugby et les jeunes

"La menace est réelle de voir disparaître le rugby à Chalon sur Saône". C'est par ses mots que le maire de Chalon a ouvert l'assemblée qui s'est tenue ce lundi soir à Jean Zay. Dans un silence religieux, parents, joueurs, bénévoles ou tout simplement amoureux du rugby attendaient la position de ce soir afin de se positionner sur le reste. "La situation est dramatique, il faut le dire. L'engagement acté par nos collectivités a été fait en confiance. C'est cette confiance qui a été rompu. L'image de Chalon a été sali alors que nous avions placé notre confiance. En juin 2015, c'est un bilan en quasi équilibre qui nous avait été présenté alors que quatre moi plus tard nous étions trompés. Tout le monde est à terre face à cette cavalerie budgétaire mais il nous appartient de sortir par le haut et de remettre le rugby sur le stade à Chalon sur Saône et la ville de Chalon est prête à s'engager à vos côtés". Pour autant, Gilles Platret a martelé l'importance "d'identifier les responsabilités de cette situation. Elles seront établies".

Le Grand Chalon apporte son soutien logistique mais rompt financièrement

Sébastien Martin a profité de l'occasion pour rappeler son soutien logistique par la mise à disposition gracieuse des structures sportives du Stade Léo Lagrange à la future association tout en soulignant la fin des subventions publiques à l'équipe première. Alors que ville de Chalon et Grand Chalon apportaient 450 000 euros de subvention annuelle sur un budget de 1,7 million d'euros, le Grand Chalon entend également mettre le club face à ses responsabilités et appelle "à un projet raisonnable". 

Jean-François Contant appelle à la mobilisation générale derrière Chalon sur Saône

"C'est un geste que nous faisons" a expliqué le Président du Comité de Bourgogne de rugby. "Il faut sauver en priorité cette jeunesse qui n'est pas responsable de la mauvaise image de ses supérieurs et cela malgré les promesses faites en 2010. La situation de Chalon provoque une crise nationale au sein du rugby qui n'est pas facile à gérer".

Bernard Lécuelle ... nouveau président

Il y a quelques semaines, cet anonyme parent de joueur s'était permis d'adresser à info-chalon.com une tribune sur la situation du rugby à Chalon. Depuis les choses se sont accélérées pour ce comptable travaillant dans un grand groupe de la logistique, qui a décidé de prendre les choses en main. Avec le soutien de la ville de Chalon et du comité régional, une nouvelle association est née - Rugby Tango Chalonnais. L'équipe première sera nécessairement rétrogradée en régionale. Toutes les filières jeunes ont été assurées de poursuivre leurs aventures sportives par le Comité de Bourgogne sans aucune relégation. Avec des délais très courts, toutes les formalités administratives doivent être réalisées d'ici 48h. Les Tangos ont fait une belle démonstration ce lundi soir d'unité derrière les couleurs du club même si le 9 février la situation de l'ASRCC devrait ressurgir devant le tribunal. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche