Rugby

Gilles Platret déroule une série de mesures en faveur du pouvoir d'achat des Chalonnais

C'est sans doute des décisions étroitement liées au mouvement des Gilets Jaunes mais peu importe le résultat est en faveur des Chalonnais mais aussi des usagers du centre-ville de Chalon. Les explications d'info-chalon.com

C'est un conseil municipal extraordinaire qui est convoqué le 23 janvier prochain à 20H. Un conseil qui se veut extraordinaire d'autant plus qu'il abordera uniquement 4 points à l'ordre du jour, quatre points exclusivement tournés vers le pouvoir d'achat.

"Un pouvoir d'achat par un moins fiscal"

Des décisions qui viennent en complément de la politique fiscale  menée sur les deux exercices budgétaires précédents et qui au cumul "ont permis de baisser de 6% la fiscalité locale" a précisé Gilles Platret au cours d'un point presse extraordinaire, entouré d'un grand nombre d'élus de sa majorité municipale. 

Parallèlement à la politique fiscale, le maire de Chalon sur saône a tenu à rappeler la baisse des tarifs du chauffage urbain " de l'ordre de 11%", "la politique de modération tarifaire sur les activités périscolaires".

Baisse de 10 % des tarifs municipaux 

D'ici quelques semaines, l'ensemble des tarifs municipaux connaîtront une baisse de 10 % ainsi que les cantines scolaires et qui concernent près de 2000 enfants/jour, sans différence par tranche, a toutefois précisé le maire de Chalon sur saône. Une décision qui sera applicable à la rentrée des vacances de février. Une baisse des tarifs qui concerne l'intégralité des tarifs municipaux y compris les cimetières. 

Une décision qui s'applique aussi sur les tarifs du CCAS en dehors des repas à domicile qui ont déjà connu un passage de 9,30 euros à 8 euros courant décembre, "avec l'idée d'appliquer un tarif coûtant". 

Sur les tarifs des stationnements QPark

Bonne nouvelle pour les usagers des stationnements en ouvrage, là aussi, le maire de Chalon sur Saône a annoncé "une baisse des tarifs avec l'accord du délégataire" à compter du 1er février. Du lundi au vendredi, de 8h à 12h, l'heure de stationnement qui était facturée à 1,80 euro passera à 1,20 euro et de 12h à 19h, le tarif passera à 1,50 euro. "C'est un effort très significatif qui est ainsi proposé aux usagers". Parallèlement, la ville de Chalon sur saône va acquérir 42000 heures de stationnement auprès du délégataire. Des heures de stationnement qui seront offertes à travers différentes actions d'animations dans le courant de l'année.  Joël Lefèvre a profité de l'occasion pour préciser que "le tarif proposé le matin sera moins cher qu'en surface". 

La mise en place d'un plan façade élargi et incitatif

Là encore, afin de stimuler la réhabilitation des façades au coeur du Chalon historique, c'est un plan façades revitalisé qui va être proposé aux Chalonnais avec une programmation pluriannuelle sur 10 ans. "Ce sont 600 maisons concernées dans le périmètre de l'hypercentre ancien". Concrètement, le dispositif permettra de prendre en charge 40 % du montant HT des travaux avec une limite plafond fixée à 100 euros/HT/m2. Les bâtiments historiques reconnus comme tels disposeront d'un traitement particulier avec un accompagnement financier qui sera porté à 50 % du montant des travaux et un plafond à 120 euros/HT/m2. 

A préciser que ce dispositif vient en complément des dispositifs nationaux existants. 

Mais quel coût de telles annonces ?

Interrogé par info-chalon.com sur le coût de telles mesures, Gilles Platret a précisé que du côté des recettes en moins suite à la baisse des tarifs municipaux, "ce sont entre 100 000 et 150 000 euros". Pour l'opération stationnement, le coût pour la ville de Chalon sur Saône sera de 80 000 euros. A noter que la prime versée aux agents annoncée la veille coûtera 150 000 euros pour la ville de Chalon et 120 000 euros pour le Grand Chalon.

Laurent Guillaumé 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche