Rugby

Claude Jaboulay démissionne de la présidence du CRC

C’est par une lettre adressée aux dirigeants et joueurs avec copie au Maire de Châtenoy-le-Royal et au Président du Comité de Bourgogne de la FFR que Claude Jaboulay fait part de sa démission.

On savait le Châtenoy Rugby Club quelque peu dans la tempête ces derniers temps, sans doute lié à une saison plus que désastreuse sur le plan sportif, malgré la montée en Promotion d’Honneur et le titre de Champion de Bourgogne de l’an dernier. 

Il est vrai que cette saison a été celle « de la poisse » pourrait-on dire, avec une volonté dirigeante, dans l’inter-saison, de changer d’entraineurs qui a peut-être entraîner le départ de joueurs dans des clubs de niveaux supérieurs ou attirer par un miroir aux alouettes. Une certitude, et ce dès le début de saison, de trop nombreux joueurs blessés sur du long terme de rééducation pour un recrutement trop mince et trop fragile, tout un ensemble qui a eu par conséquence la spirale de la défaite, voir de terminer la saison bon dernier de la poule et en se déplaçant dans un effectif plus que restreint sur la feuille de match, au désespoir des deux entraineurs.

C’est donc par mail adressé sous forme d’une lettre au Conseil d’administration du CRC, que le président Claude Jaboulay fait part de sa démission effective et immédiate :« Au regard des circonstances nouvelles et des propos malveillants qui ne cessent de me parvenir « aux oreilles », je décide de me retirer immédiatement de toute candidature au CRC » précise en préambule le président démissionnaire. Puis de poursuivre : « Le club a besoin de calme et de sérénité, je préfère, dans ce cas là me dire hors de tout contexte que je juge belliqueux envers mois. »
On le voit et on le pressentait, l’atmosphère était pesante et cela s’est constaté lors de la dernière manifestation de ce 1er mai 2019 lors de la « brocante vide-greniers » du club.

Claude Jaboulay avait été élu à la présidence en juillet 2016 avec une réelle ambition d’apporter son expérience de passionné du rugby dans la commune qui l’a vu grandir : «  J’avais le projet ambitieux de pérenniser le club à tous les niveaux : a savoir la ville, les sponsors, le club de rugby de Chalon-sur-Saône ( le RTC) avec qui nous avons des liens forts notamment par l’école de rugby.
Force est de constater que la mayonnaise n’a pas pris. Je ne suis pas parvenu à créer la synergie nécessaire pour mettre en place le projet qui, ensemble, nous projetait vers un avenir serein.  J’espère que cette démission servira d’électrochoc pour tout le monde et remédier rapidement à la situation afin que les personnes influentes du club tirent toutes dans le même sens.» conclut Claude Jaboulay.

Un ballon de rugby est un objet pas facile à manipuler, de par sa forme ovale, mais dans le monde de l’ovalie, même si parfois des évènements restent troubles et troublants, le ballon rebondit toujours, il suffit de bien saisir le rebond pour relancer l’attaque, peut-être avec un soutien logistique du Rugby Tango Chalonnais, et aller marquer l’essai. Le rugby du Chalonnais a besoin d’une belle mutualité pour redonner plus de vie à cette terre du rugby, plus que centenaire.

Au CRC ce sera sans doute le cas avec la nouvelle équipe qui se mettra en place lors de l’Assemblée Générale (extraordinaire) qui aura lieu mardi prochain 7 mai 2019 à 19h au chalet du stade de Charréconduit.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche