Saint-Rémy

Le dernier zik-café de la saison du Réservoir conclut la saison sur une note de magie avec le duo d’Ello papillon

Entre la chanteuse et l’homme-orchestre l’alchimie fonctionne, nous entraînant dans un voyage magique dont on ressort tout apaisé.

Ello nous invite à déconnecter, à saisir les petits moments de bonheur, les petits riens, « ces moments qui font du bien». Elle nous emmène en voyage dans un dépaysement vocal et intrumental, jouant aussi du corps en percussions pour entrainer le public qui reprend les rythmes avec elle, sur des notes humoristiques.

Une incarnation de la joie, de la douceur, de la poésie, une dimension magique, des vocalises enveloppantes qui ont touché le public.

 

Isabelle et Georges ont adoré : « j’ai beaucoup aimé le côté intimiste qui m’a un peu fait penser à Olivia Ruiz, dans le sens où elle joue tant avec sa voix qu’avec les instruments. Quand elle chante, j’ai des images qui me viennent dans la tête, je suis partie dans un livre pour enfant. Elle a cette magie de créer la musique mais aussi l’image. Se laissant porter, elle fait corps avec la musique et on se laisse à notre tour entrainer ».

Georges ajoute qu’on voit qu’elle a beaucoup travaillé le chant et qui plus est, « elle a une très belle voix. »

 

Pour Véronique, la musique est originale, « un rendez-vous qui détend avant de reprendre le travail le lendemain. » Yan note la pointe de naïveté dans le sens positif du terme : «  A recommander à notre cœur d’enfant. »

 

Pour Fabien, c’est exceptionnel ce que le musicien fait avec les instruments : «  peut-être qu’on arrêtera de dire que seules les femmes peuvent faire plusieurs choses en même temps. » Bernard se transforme en effet en véritable homme-orchestre, variant inlassablement les combinaisons instrumentales, accompagnant avec plaisir et talent la poésie, l’humour et l’amour qui drapent les morceaux.

Manue a trouvé le concert top et apprécie la gentillesse des musiciens, ainsi que la qualité de la salle du Réservoir et l’aide que le lieu apporte aux groupes. « On se sent ici comme chez nous, c’est parfait pour finir le week-end. »

 

Christian Bernard, référent musiques actuelles au Réservoir fait le bilan de la saison : 

« Il est plus que positif. Les gens ont vraiment adhéré aux rendez-vous zik-café même s’ils ne connaissent pas la programmation. En 7 dates, le taux de remplissage avoisine les 90%, soit entre 100 et 120 personnes à chaque concert, pour une programmation principalement locale et régionale.

La 4ème saison aura lieu sur ce même principe. Le prochain Rv est prévu pour le mois d’Octobre avec Carré-Court puis le Balochien, une formule zik-café guinguette immanquable. »

 

La suite de la programmation sera bientôt divulguée !

 

Sophie Mère

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche