Saint-Rémy

L'opposition municipale dénonce l'esquive de Florence Plissonnier

Quand la solidarité est esquivée par Mme le Maire de Saint Rémy

et sa majorité  municipale !

Mardi 20 septembre 2017 le conseil municipal était convoqué pour délibérer sur l’ordre du jour.

Les Elus de Saint Rémy A Venir, lors des questions diverses ont demandé à Mme le Maire, de débloquer un fonds d’urgence pour les familles et victimes suite au passage dévastateur de l’ouragan Irma dans les Caraïbes. Une manière de marquer l’attachement de Saint Rémy aux valeurs de solidarité́ qui guident l’action municipale, mais aussi de montrer l’importance accordée par la Ville aux enjeux du réchauffement climatique, directement en cause dans l’intensité́ cet ouragan le plus violent jamais enregistré.

Nous inscrivions notre demande dans une tradition municipale pratiquée à Saint Rémy depuis plusieurs mandats.

L’AMF  (l’Association des Maires de France) dans un communiqué du mercredi 13 septembre 2017 invite les communes et les intercommunalités de France à contribuer et relayer les appels aux dons pour secourir les victimes d’IRMA, l’un des ouragans les plus dévastateurs jamais enregistrés dans la zone Caraïbes, via les ONG déjà mobilisées sur place : Protection-civile et Croix-Rouge.

Le Conseil départemental a débloqué une aide de 30 000 € lors de sa session du 21 septembre. Le Conseil régional fera de même le 29 septembre avec une aide de 50 000 €.

Nous aurions pu décider, collectivement dans notre conseil municipal, une aide exceptionnelle symbolique de 2000 € (par exemple) pour une école de l'île de St Martin ou de l'île de St Barthélémy.

 

Réponse brève de Mme le Maire – « Adressez-nous nous une demande écrite ».

 

Les Elu-es de Saint Rémy A Venir

23 septembre 2017

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche