Saône Doubs Bresse

Jeune association de Bey en pleine expansion, le Plateau de Jeu a tenu son assemblée générale annuelle

Jeune association de Bey, née en 2016, le Plateau de Jeu a fait sa rentrée vendredi soir, avec son assemblée générale annuelle, en présence du maire de Bey et président de la Communauté de communes Saône Doubs Bresse (Philippe Decroocq), mais aussi de la conseillère départementale du canton de Gergy (Violaine Gillet).

Au départ, quand elle a été inaugurée le 9 septembre 2016, l’association n’avait « que » 25 membres. Elle est vite montée à 49, dont les cotisations ont permis l’achat de 40 jeux de société modernes, avec lesquels ceux-ci ont pu s’adonner à leur passion dévorante du jeu. Une passion que le Plateau de Jeu* s’est efforcée de faire naître chez d’autres, au cours d’évènements auxquels l’association a participé (Téléthon, fête de quartier des Charreaux à Chalon-sur-Saône), quand elle ne les a pas tout simplement organisés, à l’instar d’un « tournoi de Ice Cool », en juin dernier, ou encore des « 30 heures du Jeu », qui ont eu lieu les 8 et 9 juillet 2017**. Un activisme qui a permis non seulement de faire connaître l’association mais aussi de convertir au Démon du Jeu de nouveaux membres. Car, après le forum des associations de Bey du 2 septembre, le Plateau de Jeu a enregistré des renouvellements de cotisations, mais aussi vu venir à elle de nouveaux apôtres du Dieu auquel l’association vouait un culte une fois par semaine, en soirée, jusqu’à une heure avancée de la nuit, d’après certains témoignages de personnes préférant rester anonymes. Elle devrait ainsi commencer l’année avec 57 membres, qu’elle va même devoir, la salle les accueillant jusqu’alors étant conçue pour recevoir 50 personnes, répartir en deux groupes.

Côté finances, après une première année, l’association peut éprouver un réel plaisir à se savoir largement dans le vert, ayant dépensé moins que prévu initialement et récolté beaucoup plus de recettes qu’elle n’en escomptait, notamment grâce au succès des « 30 heures du Jeu » et à l’octroi de subventions dont le montant dépasse au final le « prévisionnel » de leur budget pour 2016/2017. Une bonne santé financière qui devrait lui permettre d’organiser, entre autres choses, la 2ème édition des « 30 heures du Jeu », qui aura lieu les 7 et 8 juillet 2018, mais aussi un « Murder Game » (le 31 octobre, le 3 et le 4 novembre 2017), dans un hôtel restaurant dont le nom, suspens oblige, n’a pas encore été divulgué.

Côté partenariats, le Plateau de Jeu prend les mêmes et recommence. En effet, le magasin de la rue aux fèvres, l’En-Jeu, reste, si l’on ose dire, dans la partie, à l’instar du traiteur de Bey. Autrement dit, les membres de l’association pourront continuer de découvrir de nouveaux jeux de société moderne à des prix attractifs  (- 5%, s’ajoutant au programme de fidélité habituel du magasin), tout en se sustentant durant leurs soirées avec les plats préparés par Hully, traiteur à Bey.

Côté « vie interne de l’association », le bureau, jusqu’alors composé d’Aurélie Pertin (présidente) et de Léa Decroocq (trésorière), s’étoffe puisqu’il intègre Jean-Marc Salvant (responsable événementiel) et Thomas Vieublé (secrétaire), un bénévole des « 30 heures du Jeu », originaire de Gergy, gagné depuis à la cause, missionné pour « faire aussi de l’animation de jeux pour les enfants, aussi », écrire « des trucs » et concevoir la newsletter de l’association.

(Jean-Marc Salvant, dit "Serval")

(Thomas Vieublé)

De l’animation de jeu pour les enfants, alors que l’âge minimum pour faire partie de l’association était de 8 ans ? Oui, car désormais, l’association accueille des membres dès que ceux-ci ont 5 ans révolus, comme par exemple la petite Elsa. Le règlement intérieur du Plateau de Jeu a d’ailleurs été modifié en ce sens et la politique d’achat de jeux révisés pour acquérir également de quoi leur permettre de devenir, comme leurs aînés, des joueurs invétérés.

Devant autant de bonnes nouvelles, Philippe Decroocq, seul membre de sa famille « avec son chat à ne pas faire partie du Plateau de Jeu », s’est réjoui à plus d’un titre : « Vous apportez des choses nouvelles à Bey. Les ‘’30 heures du Jeu’’ ont fait rayonner Bey, bien au-delà du village. Vous mélangez des générations. Des gens viennent d’ailleurs. Et en plus vous gagnez de l’argent, donc on va donner moins de subvention ». Une note d'humour qui a arraché un "Hey ! non !" à la présidente, Aurélie Pertin.

Violaine Gillet, quant à elle, s’est déclarée « prête à accompagner davantage l’association si d’autres grosses manifestations devaient se trouver à l’ordre du jour ». Et, l’ayant déjà fait par l’intermédiaire du Fonds d’aide au développement de la vie associative (FDAVAL) du Département de Saône-et-Loire, dont elle est l’une des conseillères, les membres de l’association ont pris cette bonne nouvelle avec le sourire.

Samuel Bon

*Lire le « rapport d’enquête » d’info-chalon.com sur l’association :

http://www.info-chalon.com/articles/saone-et-loire/2017/06/21/31035/rapport-d-enquete-sur-le-plateau-de-jeu-l-association-de-bey-a-l-origine-des-30-heures-du-jeu/

**Lire les articles d’info-chalon.com sur ce festival :

http://www.info-chalon.com/articles/saone-doubs-bresse/2017/07/11/31459/bey-lle-inauguration-de-la-toute-premiere-edition-des-30-heures-du-jeu/

http://www.info-chalon.com/articles/saone-doubs-bresse/2017/07/11/31460/rencontre-avec-serge-grapin-sorte-de-geo-trouvetou-du-jeu-d-alleriot/

http://www.info-chalon.com/articles/saone-doubs-bresse/2017/07/11/31461/30-heures-du-jeu-de-bey-un-public-au-rendez-vous-malgre-la-meteo/

http://www.info-chalon.com/articles/saone-doubs-bresse/2017/07/11/31466/30-heures-du-jeu-de-bey-tournoi-de-6-qui-prend-pour-les-elus-locaux/

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche