Saône Doubs Bresse

CONFLU'ART 2018 - Accompagné de la comédienne Souliko, Alain Kremski donnera deux concerts de piano

Conçu pour faire confluer les arts contemporains, d’où son nom, Conflu’Art ne se contente pas d’exposer des œuvres aux anciennes halles de Verdun-sur-le-Doubs, en plus de permettre aux visiteurs de rencontrer leurs auteurs. Il accueille aussi des musiciens, le temps d’un concert. Cette année, il n’y aura pas un mais deux concerts. Ceux que le compositeur Alain Kremski donnera, accompagné de la comédienne Souliko. Le point avec info-chalon.com.

« Sans la musique, la vie serait probablement une erreur. » C’est l’un des aphorismes dont était coutumier l’intempestif Nietzsche. Il se trouve dans un ouvrage datant de 1888, Le crépuscule des idoles. Comme le dit fort justement Eric Blondel, qui le connaît bien,  Nietzsche « est sans doute le premier philosophe pour qui la musique revête une si grande importance », si l’on excepte  Schopenhauer. Pour Nietzsche, « la musique ne constitue pas un des agréments accessoires, utiles ou nécessaires de la vie, elle est, bien plus, le signe de la perfection de la vie, elle exprime la vie en soi, en tant que telle, dans sa perfection, dans son essence la plus intime » (Eric Blondel).

Si l’on connaît les vues de Nietzsche sur cet art que Serge Gainsbourg qualifiait un peu trop négligemment de « mineur » et si son amitié avec Richard Wagner et la rupture brutale qui l’a définitivement ponctuée est également bien connue, on sait moins que le philosophe allemand ne se contentait pas de disserter sur la musique mais composait. Le compositeur et pianiste Alain Kremski, lui, le sait. Si bien qu’il a donné vie aux musiques pour piano de l’auteur d’Ainsi parlait Zarathoustra (écouter ICI). Et, pour info-chalon.com, un tel fait d’armes est un signe qui ne trompe pas : Alain Kremski, qui donnera deux concerts pour l’édition 2018 de Conflu’Art, mérite certainement que vous réserviez votre samedi 25 et votre dimanche 26 août 2018 pour venir l’écouter. Il le méritera d’autant plus que, en dehors de ses propres compositions et interprétations de grands noms de la musique, qui témoignent d’une sensibilité à fleur de peau, celui-ci a concocté un programme spécial pour Conflu’Art. Un programme que vous pourrez découvrir librement, Mireille Fouchecourt, mère de Conflu’Art, ayant toujours tenu à ce que l’accès aux expositions et aux performances soient accessibles à tous, donc gratuites.

Qu’a-t-il de particulier, ce programme ? Alain Kremski ne sera tout simplement pas seul sur scène. En effet, il sera accompagné de la comédienne Souliko. Elle et lui feront alors face à un public installé en demi-cercle. En alternance, celle-ci lira des textes (de Pasternak, de Krishnamurti, de Balthus mais aussi…de Nietzsche), tandis que lui jouera au piano des thèmes en rapport avec le thème « paysages et lumières ». « Deux énergies, deux chemins », a précisé Alain Kremski à info-chalon.com. Comprendre : l’une suivra sa route sans forcément chercher à épouser à la musique de l’autre. Surtout, une large part devrait être réservée à l’improvisation, en fonction de l’ambiance du lieu, « pour emmener les gens vers le rêve, le voyage ».

Samuel Bon

(Photo de Une : Benoît Enderlin)

Infos pratiques :

Lieu : Verdun-sur-le-Doubs (Anciennes halles)

Dates et horaires : Samedi 25 août 2018, à 20 h 30 et Dimanche 26 août, à 16 h 

Pour plus de renseignements : 03.85.91.87.52

Entrée : libre

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche