Saône et Loire économie

Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Saône et Loire : « De jeunes patrons très motivés! »

1ère réunion des anciens stagiaires

Qui n’a pas rêvé de s’installer à son compte et de pouvoir diriger sa société comme bon lui semble ? Le vouloir, c’est bien ! Mais pouvoir le réaliser afin que la création de ce nouveau projet devienne une concrétisation de longue durée, c’est mieux ! C’est exactement ce que propose la Chambre des Métiers et de l’Artisanat inter départementale Côte d’Or, Nièvre, Yonne et Saône et Loire, située 185 Avenue Boucicaut à Chalon-sur-Saône, avec ses Stages Création d’Entreprise SPI (Stage de Préparation à l’Installation) Elan

Ces stages, financés par le Conseil Régional de Bourgogne, permettent aux futurs patrons désirant créer où prendre une succession d’entreprise de pouvoir le faire en ayant connaissance de toutes les problématiques qu’ils peuvent rencontrer lors de leur installation.Depuis 2014, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat surfe sur le succès. Six Sessions depuis deux ans et demie, soixante douze stagiaires accueillis et au final pas loin de 40 créations d’entreprises immatriculées, 31 créations, 9 reprises, c’est cela la clef du succès de cet organisme.

Pour fêter cela, quoi de mieux que d’organiser une petite réception pour féliciter tous ces nouveaux chefs d’entreprises. Accueillis par Sylvie Merigeau, Marie Claire La Selve et Anne Marie Berilli, ce sont 35 jeunes patrons qui ont répondu présent à l’invitation des animatrices de cette structure présidée  par Marcel Chifflot. Cette réunion permettait au cours de la soirée à tous ces chefs d’entreprises de pouvoir converser entre eux et se donner quelques conseils.

Fabrice Cockenpot, 35 ans, ingénieur électrotechnicien et directeur de sa société « SERPRO Tronics » à Saint Gengoux le National s’est confié à info-chalon.com : « J’ai fait le stage de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat que j’ai terminée en fin décembre de l’année dernière et j’ai créé ma propre entreprise début janvier. Le stage m’a apporté un certain confort et m’a permis de m’informer sur toute les démarches administratives a effectuer, avocat, comptable, études de bilan et de faisabilité… J’en profite pour adresser mes remerciements aux formateurs qui nous accompagnent bien et qui sont très compétents!».

Nicolas Laurent, 44 ans, Ferronnerie d’Art - Menuiserie Moderne, directeur de la société « AF2M » à Sennecé-les-Macon s’est confié également à info-chalon.com : « J’ai fait mon stage fin juin 2015. J’ai pris connaissance de tout ce qui me manquait pour créer mon entreprise. Comptabilité, droit des entreprises, constitution de dossier de création, identité d’une entreprise, ce stage est vraiment complet et nous permet d’être plus serein pour créer nos sociétés. Les formatrices étaient très compétentes et d’ailleurs, elles continuent à nous suivre. On peut les contacter régulièrement afin d’avoir des conseils, voir un suivi trimestriel, je suis conscient que c’est une véritable chance pour moi que d’appartenir à cette structure ! ».    

Météo locale

Recherche

Mode et beauté