Saône et Loire économie

"Il n'y a pas d'âge pour entreprendre en Saône et Loire" !

C'est l'heure du bilan de la semaine de la création d'entreprises en Saône et Loire, organisée par la CCI. Le temps d'expertiser quelque peu les données, et il s'avère que le bilan casse quelque peu l'image que les uns et les autres peuvent se faire le créateur d'entreprise.

Créateur d'entreprise au masculin, parce que finalement, en Saône et Loire, comme partout sur le territoire hexagonal, les créateurs d'entreprise sont majoritairement des hommes. N'allez pas chercher un quelconque propos sexiste de notre part, mais juste la lecture factuelle des données statistiques fournies par la CCI de Saône et Loire. 

70 % des créateurs sont des hommes. La donnée se veut claire, nette et sans bavure. Une lecture plus sociologique des données pourrait sans donner une explication rationnelle à cela. Autre information décelée du côté de la Semaine de la création d'entreprises, c'est le niveau d'études moyen des créateurs d'entreprises. 46 % des créateurs d'entreprise en Saône et Loire sont titulaires d'un bac, bac pro, BEP, CAP ou simplement le brevet des collèges. Seulement 30 % ont un diplôme de 2e, 3e cycle ou des grandes écoles. C'est dire que là encore, l'image du créateur d'entreprise est quelque peu bouleversée. 

Et côté âge ? Et bien en Saône et Loire, le bilan sera de dire qu'il n'y a pas d'âge pour créer sa boite. Au mieux, on pourra mettre souligner le fait que 20 % des créateurs d'entreprise ont plus de 50 ans. La moyenne d'âge en Saône et Loire se situant autour de 38 ans. 

Côté finances pour se lancer... ce n'est pas le top en Saône et Loire !

Et oui, 19 % des créateurs d'entreprise en Saône et Loire se lancent avec moins de 2000 euros en poche, 12 % entre 2000 et 4000 euros. Au total plus de 60 % des entrepreneurs se lancent avec moins de 16 000 euros. C'est dire toute la problématique liée au financement des projets et surtout sa viabilité, et ce d'autant plus que 19 % des créateurs se lancent seuls. Pour autant, et ce sera sans doute pour nous rassurer, 63 % se lancent dans une entreprise qui correspond à leur métier de base.

Seulement 36 % des entreprises possèdent leur site internet

C'est dire le côté artisanal qui prévaut alors que le web constitue une source de revenus non négligeable tant en terme de notoriété qu'en terme de conquêtes de nouveaux marchés. Pour autant, en Saône et Loire, les créateurs d'entreprise ne sont que 36 % à posséder leur propre site internet, et 50 % ne font appel qu'à leurs propres ressources. 

On retiendra également que 19 % des créateurs d'entreprise dans le département pensent à conserver un parachute, en préservant une activité rémunérée en parralèle de leur création. 

Plus de 300 inscrits à la semaine régionale de la création-reprise d'entreprise

Organisée par les 8 Chambres de Commerce et d'Industrie et les 8 Chambres de Métiers et de l'Artisanat de Bourgogne Franche-Comté, les huit départements se sont mobilisés sur quelques 22 sites différents. A Chalon sur Saône, le succès a été rendez-vous en ce qui concerne la Saône et Loire avec pas moins de 300 inscrits, créateurs ou repreneurs d'entreprise. 


Première opération régionale dédiée aux créateurs- repreneurs d'entreprises


Les Chambres de Commerce et d'Industrie et les Chambres de Métiers et de l'Artisanat se sont associées pour organiser la Semaine régionale de la création-reprise d'entreprise, déclinée pour la première fois au niveau régional en Bourgogne Franche-Comté. Durant une semaine, les porteurs de projet ont eu accès gratuitement à un concentré d'outils pour faire avancer leur projet.

Des outils pour réussir

La Semaine régionale de création-reprise d'entreprise se voulait 100% pratique ! Elle a permis aux visiteurs d'appréhender tous les aspects de la création-reprise d'entreprise et de trouver facilement les réponses à leurs questions, depuis la simple information jusqu'à la recherche de financement, en passant par tous les aspects juridiques, fiscaux et sociaux de leur projet.


Un événement "tout en un"


Avec la présence des conseillers des Chambres consulaires et celle de très nombreux partenaires (Pôle emploi, experts comptables, avocats, notaires, banques, assurances, RSI, services fiscaux, ESS...), l'événement était une mine de solutions et de contacts pour les personnes qui ont besoin de conseils, d'accompagnement, de financement, d'information...

Laurent Guillaumé

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche