Saône et Loire

Rendez-vous le 4 octobre pour Tournugeois Vivant

Le collectif "Tournugeois Vivant" qui s'est lancé au début de l'été en opposition au projet de zone économique nord s'est officiellement mué en association cette semaine. Il regroupe de commerçants du centre-ville, des habitants et des associations au delà des clivages politiques habituels. Au fil de l'été, les rangs du collectif n'ont pas arrêté de grossir. Tournugeois Vivant est désormais une composante de la vie économique et associative du bassin de vie concerné par le projet

Communiqué

 

Le collectif « Tournugeois Vivant » veut se faire entendre sur l’avenir de la « zone nord » de  Tournus.


C’est le mardi 6 septembre que le collectif « Tournugeois Vivant », s’est commué en association. Créée par des commerçants soucieux de leur avenir, des citoyens attachés à leur cadre de vie et des élus locaux préoccupés par l'équilibre de leur territoire, l’association apolitique a pour objectif d'empêcher la création d'un centre commercial Leclerc et de développer des projets alternatifs.
Engagée dans une démarche de démocratie participative, l’association a choisi un fonctionnement collégial et toutes les bonnes volontés seront entendues pour proposer des projets alternatifs au centre commercial XXL souhaité par un investisseur et le maire de Tournus.


Un projet jugé inutile, nuisible et mensonger


Petite rétrospective


Le 20 juin, c’est Claude Roche lui-même qui met le feu aux poudres en présentant, lors d’une réunion publique, le projet d’un investisseur privé présenté comme le sauveur de la ville, pour l’implantation d’un centre commercial et économique au niveau de la sortie autoroutière, sur près de 20 hectares de terres agricoles en cours de rachat.

Alain Landais, magnat des centres commerciaux « Leclerc » en région RhôneAlpes, fait miroiter 40 millions d’euros d’investissements et la création d’environ 500 emplois. Son objectif :
récupérer 45 millions d’euros « d’évasion commerciale annuelle », dans un périmètre de 15 km autour de Tournus, incluant Sennecey le Grand, Cuisery, Romenay et Cormatin. Le projet « Leclerc » se présentant comme complémentaire de l’existant ! (…)


Des questions et des inquiétudes


  • Face aux promesses d’emplois précaires, combien d’emplois existants seront perdus ?
    · Combien de commerçants et d’entrepreneurs, qui investissent depuis longtemps à Tournus et créent des emplois seront fragilisés ?

  • Avec un plancher en « grandes surfaces » 3 fois supérieur à la moyenne nationale et déjà 10
    supermarchés dans la zone visée, le Tournugeois a-t-il besoin d’un hypermarché supplémentaire ?

  • Alors que les giga-centres-commerciaux sont désormais boudés par les consommateurs, qu’un projet similaire aux portes de Chalon fait naufrage, Tournus ne peut-il pas prétendre à une meilleure utilisation de terrains connectés à la plus importante autoroute du pays ?

  • Quelles garanties avons-nous que ce projet ne viendra pas détruire l’économie locale existante ?
    · Quel est le risque de voir apparaitre une nouvelle friche commerciale, désertée par les entrepreneurs comme à Lux ?

  • Quels seront les dégâts causés à l’environnement ?

 

Une démarche citoyenne


« Tournugeois Vivant » ne s’oppose ni à la création d’emplois ni au développement économique de la région. C’est tout le contraire : cette nouvelle association entend peser sur les choix de la cité pour construire un avenir plus harmonieux. Elle s’oppose au risque de « terre brûlée » pesant sur la région et à la disparition du commerce de proximité et la convivialité qu’il génère. Pour cela, l’association compte s’appuyer sur tous les citoyens désireux de faire entendre leur voix et s’engager pour un projet alternatif, vers un destin plus ambitieux et plus moderne.


Un rendez-vous avec Claude Roche, le maire de Tournus, va rapidement être sollicité.

 

Une réunion d’information, suivie d’un débat public, est organisée le mardi 4 octobre prochain, salle15 du Palais de Justice à 19 h 30.

 

 Pas d’opposition stérile, mais une force constructive !

Contact : tournugeoisvivant@gmail.com Site : tournugeoisvivant.de-tournus.com

 

photo : La premiere réunion du collectif le 5 juillet dernier

Météo locale

Recherche

Mode et beauté