Saône et Loire

Actions coups de poing contre les permanences parlementaires des députés

Depuis hier, les JA 71 et la FDSEA se mobilisent contre les accords UE-MERCOSUR et des actions coups de poing ont été menées cette nuit avant d'autres aujourd'hui.

Communiqué de Presse
Pour une alimentation de qualité !

Parce que nous avons tous le droit à une alimentation de qualité, et parce nous défendons une agriculture familiale et non de firme, nous demandons au Président de la République de s’exprimer clairement sur les accords avec le MERCOSUR et sur le projet de Loi, suite aux Etats Généraux de l’Alimentation, « pour l’équilibre des relations commerciales et la juste répartition de la valeur ».
Ainsi, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de Saône-et-Loire ont organisé une action « coup de poing » la nuit du mardi 20 au mercredi 21 février, en placarder sur toutes les permanences des parlementaires et les sous- préfectures du département nos revendications : « NON AU MERCOSUR », « POUR UN JUSTE PRIX », etc... Vous pouvez retrouver les photos de ces actions sur les pages suivantes. Notre action a visé les bâtiments qui représentent l’Etat sur notre département. Les agriculteurs sont en attente d’un message clair et d’une vision d’avenir pour l’agriculture française de la part de notre gouvernement et du Président de la République.
De nombreuses productions agricoles françaises sont en difficultés ! Et pourtant, les agriculteurs s’attachent à produire une alimentation de qualité pour répondre aux attentes des consommateurs et des pouvoirs publics. Ce travail est loin d’être rémunéré à sa juste valeur ! Dans une incohérence totale, le gouvernement semblait nous avoir entendus en organisant les Etats Généraux de l’Alimentation et ce même gouvernement semble prêt à sacrifier notre agriculture en ratifiant les accords UE – MERCOSUR !
Cet accord destructeur :
- mettrait à mal de nombreuses filières françaises comme la viande bovine, le sucre, la volaille et l’éthanol...
- introduirait sur le marché de gigantesques volumes de produits ne répondant absolument pas aux attentes
de nos concitoyens (qui ne veulent ni OGM ni hormones de croissance dans leurs assiettes), par exemple,
l’accord prévoit 99 000 T de viande bovine...
- déstabiliserait, en les mettant en concurrence, l’équilibre existant entre les modèles agricoles d’Europe et
d’Amérique latine Devant les incohérences du gouvernement

La FDSEA et les JA de Saône-et-Loire organisent une opération escargot sur la RCEA (N70) entre PARAY et MONTCHANIN ce mercredi 21 février 2018 vers 11h00
 
 
 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche