Saône et Loire

Rentrée 2018 dans notre département : Pour Françoise Everitt, secrétaire départementale du SE-UNSA 71 et Agnès Fleury , responsable de l’ UNSA Education 71 , il y a encore des progrès à faire.

Ecole inclusive : Mr le ministre JM Blanquer a annoncé pour cette rentrée un plan d’action «  pour une école pleinement inclusive ». Nous ne pouvons que souscrire à cet objectif… mais nous constatons qu’il reste encore un grand écart entre les paroles et la réalité !

Pour le SE-unsa il est important que chaque enfant en situation de handicap  puisse être scolarisé et accompagné dans les meilleures conditions, pour le bien-être de l’élève, et pour le bon fonctionnement de la classe.

Le SE-unsa demande une formation de qualité et une professionnalisation pour tous les accompagnants des élèves en situation de handicap.  Nous déplorons le turn-over des AESH. C’est en effet un emploi peu rémunéré donc  peu attractif.

A chaque rentrée les écoles, les parents, attendent un AVS, AESH et ne  savent pas de combien d’heures disposera l’école. Malgré la préconisation horaire prévue par la décision de la MDPH, il n’y a parfois pas assez de personnes pour accompagner toute la semaine un élève. De nombreux AESH ne verront pas leur contrat renouvelé, malgré leurs qualités pour mener à bien ce travail.

Dans notre département pour cette rentrée 2018, 95 élèves sont en attente d’accompagnants.

Carte scolaire :

Certaines situations concernant des ouvertures de classes ou des annulations de fermetures sont restées en suspens faute d’une dotation suffisante d’emplois dans notre département. Ces situations auraient tout de même nécessité une réponse plus ambitieuse. 

Cela concerne entre autre :

-l’école  élémentaire Jules Marey à Chagny

- l’école élémentaire Lamartine à La Clayette

- l’école maternelle Lucie Aubrac à St Rémy

- l‘école maternelle d’Ouroux sur Saône

Nous tenons à rappeler que la ruralité de notre département doit rester un atout. L’attractivité de nos territoires ne peut se faire que si des services publics de proximité et de qualité  continuent à exister. 

REP (réseaux d’éducation prioritaires)

La cartographie de ces réseaux doit être redéfinie cette année. Nous souhaitons vivement que Mme la Rectrice prenne en compte notamment  les situations des villes de Chalon sur Saône et Mâcon et qu’une réflexion globale pertinente au niveau départemental et académique soit menée. 

Calendrier scolaire :

Le SE-Unsa  se félicite que le pont de l’ascension soit à nouveau acquis pour cette année 2019. Non pas parce que ce sont des jours de congés supplémentaires mais parce que l’organisation de cette journée isolée du vendredi était un véritable casse-tête pour les parents, les élèves et les enseignants.

En ce sens, le SE-Unsa souhaite une  vraie redéfinition du calendrier scolaire national qui prendrait en compte le rythme des enfants, ce qui d’ailleurs était l’objectif initial de la semaine de 4 jours et demi à l ‘école primaire.

Dans notre département il reste  27 communes dans lesquelles  les écoles sont  à 4 jours et demi. L’organisation trop complexe et le coût financier important ont démotivé même les municipalités les plus volontaires. 

Modifications des programmes en mathématiques, français et EMC  (éducation civique et morale) pendant l’été et nouveau bac

Le SE-Unsa dénonce des modifications successives et une publication très tardive des nouveaux programmes. La mise en œuvre du nouveau bac nous interpelle également : les grandes lignes sont fixées mais il reste beaucoup de flou et le manque de temps va obliger à tout préparer dans l'urgence... 

Avec ces changements impromptus, les enseignants, les élèves et leurs parents ne s’y retrouvent plus. 

Frédéric Marchand, notre  Secrétaire général de la fédération UNSA Éducation résume ainsi la situation dans son communication de presse de rentrée :

« La communication incessante, l’ampleur des chantiers lancés, leur multiplicité, les injonctions estivales comme le changement de programmes voulu sans concertation et sans l’appui de l’expertise des professionnels sont à rebours de la volonté ministérielle affichée d’ « école de la confiance ». Comment changer l’école sans les professionnels ? »

Pour notre école le maître mot devrait être continuité.

 A l’occasion de cette rentrée scolaire, le SE UNSA 71 souhaite une pleine réussite à tous les collègues, aussi bien dans leur vie professionnelle que dans leur vie personnelle.

Bonne rentrée également à tous nos élèves.

 

L’équipe du SE-Unsa 71 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche