Saône et Loire

Du 7 au 9 juin, rendez-vous aux jardins en Saône et Loire

En Saône et Loire, 26 communes participent à cette grande opération nationale portée par le Ministère de la Culture.

 

 

 

Comment planter des végétaux aquatiques pour structurer bassins, étangs ou lagunages ?

Le jardin aquatique Acorus d’Autoreille (71) vous explique tout au cours d’un atelier d’études d'implantation. Tout autour des pièces d'eau de ce jardin japonais prospère une grande diversité végétale : bambous, vivace, lotus et nénuphars. Et si l’atmosphère de ces jardins asiatiques vous séduit, venez découvrir les chambres végétales, inspirées du bout du monde, de L'Atelier Jardin de Cressia (39).

Découvrez les vergers-potagers du parc du château de Montigny-sur-Aube (21). Labellisées "Jardin Remarquable", ces plantations comprennent plus de 350 variétés légumières et fruitières. Des dégustations à la terrasse de l'orangerie viennent ponctuer les visites guidées du parc et des jardins.

Au pied du canal de la Haute-Saône, dans un méandre de la capricieuse Lizaine, les propriétaires du jardin des Rouges vifs (Frahier, 70) accompagne les visiteurs, au grès de visites ornithologiques dans les recoins peuplés de saules et de rosiers lianes, véritables refuges pour les nombreux oiseaux du jardin.

Envie de découvrir le plus vieux platane de la Nièvre ? Agé de plus de 260 ans, cet arbre remarquable trouve une place de choix au cœur du parc de Forgeneuve (58), où s’étendent arbustes de terre de bruyère, magnolias, rosiers, rhododendrons et azalées sur plus de 4 000 m².

Les mystères des plantes médicinales se dévoilent aux curieux dans le jardin pédagogique des plantes compagnes de Montgesoye (25) où un stage d’observation des plantes de la famille des Apiacées permet de comprendre leur organisation, de mieux les identifier et ainsi s’approprier leurs usages au quotidien dans la médecine chinoise.

Conifères, feuillus, essences de toutes régions, et arbustes de tous continents jalonnent le domaine de l’arboretum de La Cude (70). Plus de 2000 arbres sur cinq hectares sont à découvrir : crataégus monogyna "Aubépine", leicesteria formosa (arbre aux faisans), araucaria (désespoir du singe), acacia de Constantinople ou orme de Sibérie (zelkova carpinifolia). Les visiteurs peuvent également toucher les quatre conifères caduques (ginkgo bilobo, cyprès chauve, metaseuqoia), sentir l’oranger du Mexique ou goûter le fruit de l'armelanchier du Canada.

Tout apprendre de la plus célèbre fleur ? Roses du Bengale, de Chine ou de Damas évoquent les voyages lointains ou les croisades. Leur hybridation avec notre "Rose de France" (rosa gallica) a permis d’obtenir les variétés modernes actuelles aux formes, aux coloris variés et à la floraison remontante. Venez découvrir les secrets de la roseraie du Clos Barbizier (25).

 

Pour connaître les jardins participants en Saône et Loire, c'est par ici...

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche