Saône et Loire

La CCI de Saône et Loire adopte Coccigo à destination des porteurs de projets

Etre au plus près des financeurs potentiels, c'est le principe du dispositif porté initialement par la CCI de Côte d'Or, auquel vient désormais de s'adosser la CCI de Saône et Loire. Les explications d'info-chalon.com.

Financer son entreprise ou un projet d'investissement par le financement participatif local, tel est le but poursuivi par Coccigo. Le crowdfunding n'est pas nouveau mais l'intérêt de Coccigo est de rapprocher des projets locaux à des financements locaux, une démarche quelque peu novatrice qui permet de valoriser et de travailler les réseaux locaux, premiers pourvoyeurs de clients. 

L'occasion était donnée ce mardi dans les locaux de la CCI de Saône et Loire à Chalon sur Saône, pour présenter ce "système qui profite à tous". "Pour le porteur du projet, pour le contributeur mais aussi pour les territoires" ont tenu à rappeler les partenaires de la plateforme, s'appuyant en cela sur les premiers retours de jeunes chefs d'entreprises.

Don contre don ou investissement en capital, les deux possibilités sont permises avec Coccigo. Une contrepartie qui peut-être exclusivement symbolique, marchande ou expérientielle à l'image du témoignage de l'entreprise Chanvrel implantée à Autun. 

Il a été rappelé que le dispositif permettait de lever de 50 000 à 2 500 000 euros en échange de parts du capital d'entreprise. "Au même titre qu'un investisseur averti, le particulier peut ainsi acheter des parts d'une entreprise" ont rappelé les partenaires. 

Depuis le lancement de la plateforme, ce sont 139 projets qui ont été déposés sur Coccigo. 210 850 euros ont été récoltés par l'intermédiaire de 2098 donateurs. 

Pour tout info spécifique contact@coccigo.fr

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche