Société

Près d'un tiers des écoles primaires optent pour le retour à la semaine de quatre jours

A l'image de Chalon sur Saône, seulement un tiers des écoles primaires a fait connaître ses intentions pour le retour de la semaine de quatre jours.

Trois semaines après la parution du décret permettant de changer de rythme scolaire, près d’un tiers des écoles primaires a choisi d’adopter la semaine de quatre jours à la rentrée prochaine, pour remplacer la semaine de quatre jours et demi instaurée sous le quinquennat précédent, a indiqué ce mardi le ministère de l’Éducation nationale.

Ces établissements, soit exactement 31,8 % des écoles primaires en France, scolarisent 28,7 % des jeunes élèves, a ajouté le ministère. Ce sont « surtout » les communes rurales qui se sont emparées de cette « liberté nouvelle », a précisé la rue de Grenelle. Les villes, « a fortiori les grandes villes, ont choisi de conserver l’organisation de la semaine sur quatre jours et demi ». Du côté des grandes villes ayant adopté le retour à quatre jours, il est à signaler les villes de Dunkerque, Antibes, Cannes, Nice... et bien sûr Chalon sur Saône pour les villes moyennes de moins de 50 000. Un retour pour Chalon sur Saône qui devrait être applicable à partir de janvier 2018.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche