Société

Passage à 80 km/h : les amendes bénéficieront aux hôpitaux

Le Premier ministre Édouard Philippe a confirmé ce lundi matin, sur RTL, que le produit des amendes générées par les excès de vitesse sur les 400 000 km de routes secondaires non équipées de séparateur central, « ne viendra pas alimenter le budget de l’Etat, il viendra alimenter le budget des établissements qui participent à la reconstruction des blessés ».

lire l'article sur Le Parisien 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche