Sport

Le Groupe Loriot partenaire des Rock cheerleaders

Les Rock cheerleaders aux couleurs du Groupe Loriot

Le Groupe Loriot, entreprise située à Epervans spécialisée dans la thermique en bâtiment, fait confiance aux Rock Cheerleaders, association créée il y a quelques mois seulement. Ayant débuté son activité en septembre, l’association avait de réels besoins financiers dès sa création afin de faire connaître la discipline du cheerleading à la population chalonnaise et pour recruter des adeptes. Grâce à une première dotation conséquente, les Rock cheerleaders ont pu réaliser un stand attractif au forum du sport en septembre dernier, distribuant tracts et goodies. Ainsi, ce n’est pas une mais deux équipes, divisées par âge, qui ont été constituées. « Nous pensions attirer une vingtaine de cheerleaders pour la première année, mais nous avons été surprises par l’engouement des chalonnais pour ce sport complet et atypique. En octobre nos deux équipes étaient complètes, composées chacune d’une vingtaine de cheerleaders » s’étonne Emilie, coach des Little Rock (8-12 ans).

Le cheerleading, vous connaissez? C’est un sport complet mêlant danse, acrobaties, portés et pyramides. Il se pratique en loisir lors de matchs ou d’événements festifs mais aussi en compétition. Depuis plus de dix ans, Lyon accueille un championnat regroupant les clubs de cheerleading de la France entière. « Je ne pensais pas pouvoir participer à cette compétition dès la première année d’existence de l’association, d’abord parce qu’il faut un minimum de cheerleaders dans l’équipe et ensuite les athlètes doivent acquérir des bases solides. Alors quand je me suis rendue compte que les deux équipes avaient un très bon niveau pour des débutantes j’ai décidé de les inscrire à l’Open Cheer & Dance de Lyon » raconte Isabelle, présidente et coach de l’association.

Mais la participation à un tel événement engendre des frais importants pour une association naissante entre le déplacement en bus et le prix d’inscription par athlète. L’association, qui milite pour un développement du cheerleading à moindre coût pour les adhérents, ne voulait demander une participation financière à ses membres qu’en dernier recours. Car la discipline nécessite un investissement de départ par l’achat d’un uniforme conçu sur mesure en Angleterre, d’une paire de pompons et d’une paire de baskets adaptée. Contactée par la présidente, Cécile Loriot, président directeur général du Groupe Loriot, n’a pas hésité à financer l’intégralité des frais pour que les Rock cheerleaders participent à leur première compétition : « Nous sommes ravis du partenariat Groupe Loriot/Rock Cheerleaders et nous sommes fiers de voir notre logo briller lorsqu’elles portent l’uniforme à nos couleurs que nous leur avons offerts lors de leurs prestations ».

Un tel soutien à une association est assez rare pour être mentionné : « Nous n’en attentions pas tant ! Grâce à Mme LORIOT, nous pourrons emmener nos deux équipes et leur faire découvrir une journée unique en France : un rassemblement de cheerleaders dans une ambiance aussi bien festive que compétitive », souligne Michaël, Emilie et Isabelle, à la tête des Rock cheerleaders.

Cécile Loriot, PDG du Groupe Loriot et les Rock cheerleaders

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche