Sport

GOLF - 7e Trophée du Crémant de Bourgogne
 - Une manche chalonnaise bien arrosée... à l’eau de pluie !

Les golfeurs chalonnais sont plus courageux que les golfeurs lyonnais... Si on en doutait encore, ils l’ont démontré dimanche 13 mai, jour où étaient disputées deux manches du 7e Trophée du Crémant de Bourgogne.

La pluie, qui n’a pas cessé de tomber tout au long de la journée, n’a en effet pas découragé les participants de la manche chalonnaise, qui avait lieu sur le « 18 trous » du Golf de la Roseraie. Contrairement à ceux de la manche lyonnaise, programmée sur le parcours du Lyon Salvagny Golf Club, et qui a été reportée à une date ultérieure.
Les joueurs en lice, au nombre d’une petite soixantaine, et qui étaient présents à la remise des prix, ont donc reçu des félicitations bien méritées de la part de Dominique Melin, vice-présidente du Grand Chalon en charge des équipements sportifs d'intérêts communautaires et du soutien aux activités sportives, de Pierre du Couëdic, directeur de l’Union des producteurs élaborateurs de crémant de Bourgogne, organisme qui pilote la compétition, ainsi que de Daniel Testart, cheville ouvrière de la manche chalonnaise, et d’Antoine Drappier, directeur du Golf de la Roseraie.
L’édition 2018 du Trophée du Crémant de Bourgogne compte six manches. Et à l’issue de chacune de ces six manches douze joueurs gagnent leur billet pour la grande finale, qui se déroulera le samedi 30 juin prochain à Chalon, avant la traditionnelle soirée de clôture dans le cadre prestigieux de l’abbaye de Cluny, partenaire de l’UPECB. Avant Chalon une première manche s’était disputée au Golf de Mâcon La Salle le 29 avril. Les quatre autres manches étaient (ou sont) prévues le 20 mai au Country Club Norges Golf Dijon Bourgogne, le 3 juin au Golf du Château d’Avoise, le 10 juin au Golf du Château de Chailly et donc à une date à préciser au Lyon Salvagny Golf Club.
Invité à prendre la parole, Pierre du Couëdic a rappelé que l’UPECB réunissait quelque 3 500 acteurs de la filière, depuis la vigne jusqu'à la mise en bouteille et la vente, sur l’aire géographique des appellations crémant de Bourgogne et Bourgogne mousseux, à savoir la Côte-d’Or, le Rhône, la Saône-et-Loire et l’Yonne. Le directeur de l’Union des producteurs élaborateurs de crémant de Bourgogne a rappelé également que la profession s’était retrouvée dans certaines valeurs du golf, telles que le partage ou la convivialité.
Avant qu’Antoine Drappier ne proclame les résultats, Dominique Melin a tenu à souligner « Le domaine viticole fait partie de notre patrimoine », ne manquant pas de faire un court exposé sur... le crémant !
Déjà vainqueur l’an passé, Alfredo Longobucco a récidivé en 2018 avec la manière, en réalisant notamment deux birdies sur le retour.

Les résultats
1
re série dames : brut : 1. Hélène Bouyssou (Chalon) 14 ; net : 1. Hélène Bouyssou (Chalon) 27.
2
e série dames : brut : 1. Chantal Bernardin (Chalon) 16 ; net : 1. Danièle Metz (Chalon) 34, 2. Chantal Bernardin (Chalon) 31.
1re série messieurs : brut : 1. Alfredo Longobucco ( Chailly) 37 ; net : 1. Pierre Guyon (Chalon) 39, 2. Alfredo Longobucco ( Chailly) 38, 3. Patrice Renaud (Chalon) 35. 
2
e série messieurs : brut : 1. Jean-Bernard Denogent (Chalon) 17 ; net : 1. Daniel Testart (Chalon) 35, 2. Cyril Goursaud (Chalon) 35, 3. Jean Brelaud (Chalon) 35, 4. Jean-François Lanel (Chalon) 34, 5. Guy Robert (Chalon) 34, 6. Pierre Denis (Chalon) 33.
3e série messieurs : brut : 1. Lucas Denis (Chalon) 11 ; net : 1. Thomas Goursaud (Chalon) 49, 2. Lucas Denis (Chalon) 41. 

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche