Sport

Un nouvel écrin à vocation régionale pour le tennis du Grand Chalon

Ce Jeudi, Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, et Bernard Giudicelli, Président de la Fédération Française de Tennis (FFT), ont inauguré le Pôle tennistique du Grand Chalon, offrant 4 courts couverts. Un projet co-construit avec le Comité départemental de la FFT, le Tennis Club Chalonnais et l’ensemble des clubs de tennis des communes de l’Agglomération (Crissey, Dracy-le-Fort, Epervans, Fontaines, Fragnes-la-Loyère, Gergy, Givry, Lux, Mercurey, Rully, Saint-Marcel, Saint-Rémy, Sevrey, Demigny et Virey-le-Grand).

Des conditions d’accueil optimales pour les 1 480 licenciés tennis du Grand Chalon

 

Avec la rénovation de 2 courts extérieurs en 2017, la construction du pôle tennistique permet de doter le Stade Léo Lagrange de 6 courts neufs : des installations suffisamment dimensionnées pour accueillir les activités du Tennis Club Chalonnais (qui bénéficiera à l’année de 2 courts couverts pour ses adhérents, contre un loyer de 1000 €/mois) et des 15 autres clubs de l’Agglomération, qui pourront utiliser gratuitement les 2 autres courts couverts. 

La configuration précédente du secteur tennis du Stade Léo Lagrange (3 courts extérieurs) ne permettait en effet plus de répondre de manière adéquate aux besoins croissants des clubs, dans le cadre de leurs séances d’entraînement en direction de tous les publics (compétition, école de tennis, loisirs et publics en situation de handicap). 

Le Grand Chalon, nouvelle implantation du Comité départemental de la Fédération Française de Tennis

Le nouvel équipement vient aussi répondre à la volonté du Comité départemental de la FFT – déjà utilisateur des installations de Macon et Montchanin – de s’implanter dans le Grand Chalon, pour y organiser une partie de ses entraînements, stages et compétitions. 

C’est à ce titre que la FFT et le Comité départemental ont soutenu la construction du pôle tennistique à hauteur de respectivement 70 000 € et 50 000 €. Convaincus par le caractère structurant de l’aménagement à l’échelle du Chalonnais, et par son potentiel de rayonnement au niveau régional, l’Etat (à hauteur de 372 000 €) et le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté (300 000 €) ont également cofinancé le projet. 

En se dotant de cet équipement conforme aux normes nationales, le Grand Chalon se place en effet en mesure d’accueillir, à moyen terme, une compétition ATP ou ITF. 

Un chantier symbole du dynamisme de la filière BTP régionale

Achevée dans les délais prévus (malgré les conditions météorologiques difficiles de fin mars), la construction du Pôle tennistique du Grand Chalon illustre la diversité des savoir-faire et la réactivité des entreprises locales du BTP : sur 11 lots de travaux, 8 ont été remportés par des entreprises de Bourgogne-Franche-Comté, dont 7 de Saône-et-Loire. 

Au total, ce sont 1 550 000 € hors taxes qui seront investis par le Grand Chalon et ses partenaires pour la rénovation des installations du Stade Léo Lagrange. 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche